L’imagination est plus importante que le savoir
 

[PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Beacon Hills :: Le Centre-Ville :: Quartier chic :: Appart' : Peter
MessageSujet: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Dim 4 Juin - 1:55
「 Pourquoi ne pas être seul, à deux ? 」

Bon, Jackson semblait avoir un minimum de contrôle sur ses habiletés, c’était déjà un bon point pour lui parce que ça voudrait dire qu’il n’aurait pas besoin de le surveiller d’aussi près qu’il ne l’avait pensé en le voyant agir comme une biche effrayée. La peur était un instrument très utile mais les proies avaient tendance à agir remarquablement stupidement sous son effet. Tant que sa voiture n’avait rien et ne sentirait pas le sang -odeur qui a bizarrement tendance à attirer tous les êtres surnaturels du coin- il n’aurait pas de souci pour le moment.
Et si la pensée de tacher sa voiture était ce qui le retenait de foutre un coup de griffe ou de crocs dans sa gueule d’ange, il avait également une bien meilleure maîtrise de lui-même qu’auparavant. Des mois d’immobilisme faisaient ça, mais aussi il savait la plupart du temps museler sa colère (pas son sarcasme) en l’enfermant dans une boite qu’il rangeait dans son cerveau comme cela il n’avait plus besoin d’y penser. Et il faisait la même chose avec toutes ses émotions, ces faiblesses qui pouvaient le trahir au pire moment.

Il roule des yeux : comme si ce n’était pas la seule et unique raison. Il était sûr que si Jackson avait eu une quelconque autre option, il l’aurait choisi : à moins qu’il ne lui ait proposé uniquement parce qu’il avait été persuadé qu’il aurait refusé. Seulement voilà, Peter ne faisait jamais rien comme les autres semblait-il, et voilà qu’ils se retrouvaient tous les deux coincés ensemble.

" Tu me tiendras simplement au courant de quand tu quitteras mon appartement. Est-ce moi qui t’effraie à ce point ? Tu empestes la peur. "
Il grimace, parce que même si c’était divertissant, sa proximité avec le jeune homme le faisait ressentir tout cela de façon beaucoup plus importante. Et son mouvement de recul ainsi que la différence selon lui de comportement bravache par moment envers lui et la manière dont il semblait s’être ratatiné contre son siège actuellement témoignait qu’il avait peut-être vécu quelques trucs difficiles pour un adolescent.
Il ne voulait pas creuser, mais si héberger Jackson lui attirait des emmerdes contre lesquelles il n’aurait pas d’avantage, ce n’était même pas la peine de compter sur lui pour héberger un aimant à problème. Il voulait savoir exactement ce dans quoi il s’engageait et comptait bien obtenir le minimum d’information nécessaires à la compréhension du comportement de Blondinet.

~~ 

Jackson l’avait suivit sans trop d’hésitation au final et Peter ne pouvait pas décider si c’était plutôt courageux ou complètement suicidaire ce qu’il faisait. Suivre un inconnu dont il ne connaît que les crimes commis jusque chez lui… il devait bien avoir réfléchi à cela, alors pourquoi était-il encore là ?

Il prit l’ascenseur pour une fois avec son petit toutou qui le suivait afin qu’il ne voye pas l’étage concerné. Son appartement se trouvait dans le quartier huppé et un immeuble particulièrement beau de son point de vue. Sortant son trousseau de clé, il ouvrit la porte et s’engouffra immédiatement à l’intérieur, allant déposer ses nouvelles découvertes sur la table de la salle à manger.

Il lui indiqua vaguement le salon pour qu’il puisse s’installer, ce n’était pas comme s’il n’y avait pas qu’un seul canapé dans son salon de toute façon.
" Tu dormiras sur le canapé ce soir. Si jamais tu comptais rester, j’te dégagerais une des chambres. "
Il n’avait pas vraiment dit cela par gentillesse, mais s’il devait se retrouver à héberger un gamin chez lui, il était hors de question que celui-ci lui traîne dans les pattes alors il préférait encore lui offrir une chambre où ce dernier pourrait se retrancher et lui foutre la paix.
Il repart ensuite vers sa chambre pour aller ranger ses dernières trouvailles, laissant Jackson s’installer comme il le souhaitait et parce qu’il avait aussi mieux à faire. Enfin, un adolescent -et à fortiori un loup- avait tout le temps besoin de manger et comme il ne comptait pas lui laisser toucher à sa précieuse cuisine, il allait bien être obligé de le nourrir il semblait.

Il soupira en retournant vers le salon attenant à la cuisine, ne parvenant pas à croire qu’il allait vraiment dire ce qu’il allait dire mais c’était inévitable de toute façon. Ça n’en restait pas moins dégoûtant de bons sentiments ! :
" Qu’est-ce que tu veux manger ? "  





Ceci est la suite de ce RP !



I’ve always been the Alpha !

avatar

Wolfie
Âge du Personnage: Pas aussi jeune qu’on aurait pu l’être mais pas aussi vieux que tu peux l’imaginer.
Métier: Supposément mort et enterré, alors c'est compliqué~?
Célébrité: Ian Bohen
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 451
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Dim 4 Juin - 11:50

Jackson Whittemore

ft. Peter Hale

「 Rencontre d'un autre temps. 」
Peut-être bien que Jackson était suicidaire au fond, c'est vrai que ça ne lui ressemblait pas de suivre ce type de personnage avec lequel il serait certainement plus en danger qu'autre chose... Mais, et alors ? Il était sûr que Peter s'en fichait complètement, de ses raisons et du reste. Tout le monde s'en fichait bien d'ailleurs, sinon depuis le temps qu'il se fait martyriser, ses parents auraient remarqués quelque chose. Les autres auraient pu demander de ses nouvelles aussi, mais il n'y avait que Danny pour le faire, Danny était particulier c'est vrai et il y avait toujours eu quelque chose de mystérieux derrière sa gentillesse envers lui, comme s'il le surveillait. C'était étrange, n'est-ce pas ? Il était sûrement devenu paranoïaque avec le temps, ces deux ans ne l'avaient vraiment pas aidé.

Peter dit cette phrase étrange, il lui ordonna de le prévenir quand il sortait et lui demandait si c'était lui qui l'effrayait à ce point. Bien sûr que ce n'est pas que lui qui l'effrayait, il y avait d'autres choses dont il n'avait absolument pas envie de discuter avec le Hale. Il devait déjà paraître bien pitoyable et n'avait pas la moindre envie d'en rajouter. Il voyait ça comme ça, Peter c'était le Big Boss du niveau final et lui n'était qu'un insecte à ses côtés. S'il repoussait de potentiels ennemis alors ce serait pour mieux l'écraser lui-même. Donc, ouais, flippant mais un peu rassurant. Ou alors c'est Jackson qui débloquait complètement, au choix.

« On a qu'à dire que oui... »

Répondit-il en détournant le regard. Jackson avait toujours été un pitoyable menteur, autant il pouvait montrer une facette de lui qui n'était pas vraiment lui, mais un mensonge pur et dur, il n'était absolument pas convainquant. De toute façon, qu'est-ce que ça pouvait lui foutre au vieux ? Il avait peur pour ses miches ? Il pouvait toujours le mettre dehors, il ne l'avait pas obligé à le recueillir non plus ! Il n'avait même pas insisté et avait dû faire preuve d'une grande patience pour ne pas partir de lui-même et enfin avoir la paix. Il devait vraiment être au bout du rouleur et se sentir seul pour avoir déjà été jusque là. L'ancien Jackson ne lui aurait même pas demandé de l'héberger, plutôt crever. Donc oui, apparemment il avait changé.

Il l'avait finalement suivi sans trop se poser de question, trop fatigué de tout ce bordel pour ça, jusque dans son appartement qui ressemblait exactement à ce à quoi il s'attendait. C'était impersonnel, sobre, comme s'il manquait quelque chose. Bien sûr, il y avait ces trucs chics, on voyait que le canapé coûtait assez cher... en fait, il se rendit compte que s'il avait un appartement, il ressemblerait sans doute à ça. C'est ce qui le surprit le plus. Est-ce que Peter et lui se ressemblaient plus qu'il ne le pensait ? Non. Impossible. Simple coïncidence, n'est-ce pas ?

Il acquiesça simplement quand il lui indiqua qu'il dormirait que le canapé ce soir et qu'il lui « dégagerait » une chambre s'il restait. Sérieusement ? Il allait faire ça ? Il tenait à ce point à ce qu'il reste ? Ok, il était peut-être un peu parano mais... il y avait anguille sous roche, pas vrai ? Il se posera la question demain. Il posa sa valise à côté du canapé, histoire de l'avoir pas loin sans qu'elle gêne, puis retira ses chaussures pour les poser dessus. Ça le ferait moyen s'il commençait déjà à salir l'appartement de Peter qui semblait aussi nickel que chez lui. Ça faisait du bien de voir un peu de propreté, d'ailleurs il faisait un peu plus frais ici. Est-ce que Peter avait la climatisation ? Alors qu'il se posait tout un tas de question, c'est là que Peter lui en posa une qui le surprit.

« Quelque chose de simple.. » Avait-il répondu par automatisme. « Des pâtes feront l'affaire. »

Jackson n'avait vraiment pas envie d'un repas copieux, il voulait un truc simple qui cale bien, histoire qu'après ça il puisse enfin se reposer. Oui, c'était devenu comme une idée fixe dans sa tête : Il voulait dormir et se reposer. Deux ans qu'il n'avait pas vraiment pu et si Peter ne l'emmerdait pas, il pourrait enfin ! Il retira sa veste qu'il posa au-dessus de ses chaussures et approcha la cuisine sans pour autant y pénétrer, comme si c'était un lieu sacré qu'il ne fallait pas fouler du pied au risque de déchaîner les foudre de Dieu, qui était ici Peter.

« Puis-je emprunter la salle de bain ? »

avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Célébrité:
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 202
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Lun 5 Juin - 1:22
「 Pourquoi ne pas être seul, à deux ? 」

Peter soupire en entendant le petit merdeux lui répondre cela, grognant légèrement et il lui chope le menton pour le forcer à le regarder dans les yeux, menaçant à nouveau mais uniquement parce qu’il l’y forçait.
" Ecoute, je n’en ai rien à foutre de tes histoires. Tu pourrais être la Reine d’Angleterre que ça ne me ferais ni chaud ni froid. Mais, si je dois être attentif à quelque chose pour ma tranquillité ou me méfier parce que je t’ai recueilli même si c’est pour une nuit, tu as intérêt à me le dire. Sinon, je vais aller chercher ce qui m’intéresse par moi-même, et ce sera beaucoup moins plaisant pour toi. "

Il préférait le prévenir pour qu’il ne lui cache pas d’informations importantes car, même si c’était normalement une habileté d’alpha, il avait encore la possibilité d’aller farfouiller dans la tête et les souvenirs des gens. Bien sûr, il n’y avait pas vraiment de moyens que Jackson soit au courant de cela, et c’est uniquement pour cela qu’il l’avait prévenu avant d’agir. Qu’il n’essaye pas de se débattre et qu’il finisse paralysé ne ferait pas du tout ses affaires après tout.

~~ 

Son appartement était sobre et tout ce qu’il y avait de  fonctionnel. Le seul endroit un peu plus personnel était sa chambre où il conservait ses papiers de recherche, les sources intéressantes et une photo du jeune Derek et de sa famille qu’il avait récupéré dans un livre de fin d’année du collège. C’était la seule chose physique qu’il possédait d’avant l’incendie puisqu’absolument tous ses souvenirs avaient été consumés, même s’il aurait sûrement pu aller voler un des mêmes livres de ces années -où il était le plus populaire d’ailleurs- de lycée mais il ne le voulait pas. Il s’agissait d’une vie qu’il ne possédait plus. Il avait aussi récupéré une photo de Malia grâce à quelques contacts utilement menacés. Mais c’étaient les seules choses qui pourraient différencier sa chambre de celle d’un autre, même si ce n’était pas affiché ostensiblement non plus.

Il soupire à la réponse de Jackson : ç’en était bien une d’adolescent, mais bon, il supposait qu’il pourrait faire avec pour le moment. Et il n’aurait pas besoin de se fouler à faire la cuisine au moins, même s’il appréciait cuisiner pour lui-même, ça lui ferait une contrainte de moi. Il regarda ce qu’il lui restait dans son frigo et il avait de quoi faire des pâtes sautées aux légumes et avec un peu de viande. Ça ne prendrait pas énormément de temps. Il ne lui avait pas répondu mais qui en avait besoin ? Il aurait été sarcastique de toute les façons. Et c’était comme s’il entendait les rouages du cerveau du gosse fonctionner, autant ne pas activer la fonction parole s’il voulait être un peu tranquille pour préparer le repas.

" Au fond du couloir à droite, tu as un cabinet et une douche. "
La permission était implicite. Peter n’utilisait de toute façon pas la même salle de bains, la sienne était attenante à sa chambre et c’était tant mieux, avec une immense baignoire dans laquelle il adorait se prélasser quand il savait qu’il aurait le temps de se détendre. Mais pas besoin de donner autant de détails à Jackson, ce dernier se satisferait de la version bien plus modeste, Peter ne partageait pas sa salle de bains après tout ! Son odorat de loup-garou ne le supportait pas, il avait besoin d’avoir uniquement sa propre odeur aux alentours pour être capable de se laisser aller.

Une vingtaine de minutes plus tard, le repas était prêt et il le scinda en deux portions, ses nouilles sautées embaumant toute cette partie de l’appartement avec une délicieuse odeur. Il soupire ensuite, mettant la table pour eux deux même s’il se sent bizarre en le faisant. Depuis quand n’avait-il pas fait ce genre de choses ? Bien trop longtemps mais il ne faisait plus confiance à personne, en tout cas pas assez pour venir jusqu’ici donc il restait immanquablement seul. Et ça ne le dérangeait pas forcément, mais à cause de cela il ne savait trop comment agir à nouveau.

" Jackson, le repas est servi. "

Mais il le laisse faire ce qu’il souhaite, commençant à manger pour sa part parce qu’il ne voit pas pourquoi il devrait attendre un petit merdeux non plus, et surtout pas un pour lequel il s’est efforcé de faire à manger. Il jouait un jeu dangereux de séduction pour achever finalement son projet mais cela restait compliqué. L’impatience de sa voix était néanmoins palpable ; il restait très mauvais dès que cela concernait jouer avec sa patience ou que les choses n’aillent pas dans le sens dans lequel on voudrait qu’elles soient. Il avait intérêt à se dépêcher de finir de brosser cette gueule d’ange.




I’ve always been the Alpha !

avatar

Wolfie
Âge du Personnage: Pas aussi jeune qu’on aurait pu l’être mais pas aussi vieux que tu peux l’imaginer.
Métier: Supposément mort et enterré, alors c'est compliqué~?
Célébrité: Ian Bohen
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 451
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Lun 5 Juin - 11:34

Jackson Whittemore

ft. Peter Hale

「 Rencontre d'un autre temps. 」
Peter le força à le regarder, de nouveau il avait ces yeux fascinant juste devant son nez. Pourtant, il n'eut pas le temps de s'y attarder, Peter n'ayant pas l'air de rigoler... comme toujours, en fait. Il lui demandait de lui dire s'il risquait d'avoir des problèmes. Donc il avait deux options, soit il mentait et se faisait cramer parce qu'il ne sait pas mentir, et en plus risquait d'avoir double problème si Melinda se montrait... Soit il se faisait violence et disait à Peter la vérité. C'était préférable, au moins s'il le mettait dehors maintenant, tout serait clair.

« Hm.. Disons qu'il y a possiblement une Alpha et sa meute après moi... »

Voilà, il l'avait dis. Enfin, vraiment dans les grandes lignes, il n'était même pas sûr que ce soit le cas. Est-ce que Melinda allait réellement se rendre jusqu'à Beacon Hills tout ça pour tuer Jackson de ses mains ? Il n'avait jamais rien fais pour mériter cette colère. Il avait juste voulu trouver une meute et il avait trouvé cette folle qui lui avait fais vivre un enfer. Il espérait du fond du cœur qu'elle ne vienne pas. Mais... d'une autre façon, si elle venait, ça pourrait donner l'occasion à Peter de la tuer pour récupérer ses pouvoirs. Devenir enfin un Alpha, c'est ce qu'il voulait, non ?

Jackson était enfin arrivé chez Peter, en un seul morceau qui plus est ! C'était un miracle, n'est-ce pas ? Il s'était vu mourir une bonne dizaine de fois mais finalement Peter avait eu la patience de ne pas le tuer. Ou alors pitié, vu qu'il faisait penser à une biche ou alors à un oisillon, mais est-ce que le mot pitié faisait parti de son vocabulaire ? Il était Peter Hale quand même, il avait du mal à l'imaginer ressentant de la pitié ou de l'empathie. Il était plutôt du genre à faire du mal autour de lui, même sans le faire exprès. Jackson était plutôt mal placé pour lui faire des reproches, il faisait la même chose, sauf que lui faisait vraiment exprès de faire du mal et de finir seul. C'était comme ça et pas autrement.

Peter lui indiqua la salle de bain et il ne se fit pas prier pour s'y rendre, visiblement il avait l'autorisation du Big Boss. Il en profita pour s'enfermer et se laissa tomber contre la porte, soufflant enfin. Il en avait marre de toute cette pression, c'était trop pour lui, surtout au bout de deux ans, ses nerfs commençaient vraiment à lâcher prise. Il soupira alors que ses sentiments l'envahissaient, pas seulement la peur, la souffrance, la tristesse... tout était présent. Il avait encore plus d'appréhension maintenant, entre la peur d'être trouvé par Melinda et celle de Peter qui le tue pour une raison ou une autre... C'était trop. Il se redressa et enleva son haut, observant dans le miroir non pas ses abdos parfait comme il avait eu l'habitude de le faire, mais des bleus et des blessures qui n'avaient pas encore disparus. Au moins, Melinda avait le mérite d'avoir fais ça à des endroits qu'il peut cacher.

Il se passa un coup d'eau sur le visage, ce qui lui fit du bien, et souffla un grand coup, essayant de se persuadé que tout allait bien se passer. Pourquoi ça se passerait mal après tout ? À part le fait qu'il était Jackson Whittemore, dans l'appartement de Peter Hale... D'accord, on se calme. On ne pleure pas, on ne fait pas sa biche ou son oisillon, on agit normalement. Comme ce connard de Jackson. Il remit son tee-shirt et revint dans le salon, s'asseyant dans le canapé en attendant sagement que le repas soit prêt. Il ferma les yeux alors que l'odeur de la cuisine emplissait ses poumons, lui ouvrant l'appétit, ce qui se fit entendre par le grondement de son estomac. Il n'avait rien mangé depuis la veille, ça n'avait donc rien d'étonnant, même s'il était un loup-garou.

Peter annonça que le repas était prêt, ce qui était quand même bizarre pour Peter... il n'aurait jamais imaginé qu'il lui dise ça un jour. Surtout qu'il l'avait appelé par son prénom, pour une fois ! Comme quoi, ça n'avait pas servi à rien de lui donner. Jackson ne tarda pas à se lever du canapé et venir se mettre à table avec le Hale qui avait déjà commencé à manger.

« Merci et bon appétit. »

Dit-il avant de se mettre à manger lui aussi, comme s'il n'avait pas mangé depuis une semaine. En même temps, ça faisait longtemps que personne n'avait cuisiné pour lui, donc il était quand même content, et les pâtes de Peter étaient vraiment succulentes. Est-ce qu'il était censé lui dire ? Jackson n'était pas vraiment doué pour les compliments. Est-ce qu'il devrait quand même dire quelque chose ? Ils n'allaient quand même pas toujours restés dans ce silence religieux, ne parlant que quand ils ne peuvent pas faire autrement ?

Jackson ouvrit la bouche. Puis la referma aussi sec avant de se remettre à manger. Ce n'est même pas qu'il n'avait rien à dire à Peter mais il avait peur de le mettre de travers...
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Célébrité:
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 202
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Lun 5 Juin - 20:54
「 Pourquoi ne pas être seul, à deux ? 」

Peter hausse un sourcil à cette information nouvelle, et à laquelle il ne s’attendait pas. Bon, il lui fallait investiguer un peu plus sur ce terrain pour s’assurer de sa tranquillité.

" Et qu’est-ce que t’as foutu pour te mettre une meute à dos à ce point là ? "

Enfin, de ce qu’il avait vu plus tôt, il n’était pas vraiment sûr que Jackson ait fait quelque chose mais plutôt que les autres loups l’aient pris comme hochet. Ce qui ne collait pas avec l’image d’adolescent imbu de lui-même qu’il avait avant de partir pour Londres, mais Peter ne comptait pas s’en mêler sauf si Jackson se prouvait intéressant et dans ce cas là il pourrait presque le protéger de manière qu’il doive lui exprimer de la gratitude. Dans le cas contraire, il pourrait toujours se servir de Jackson pour s’approcher d’un alpha, il pouvait être très bon acteur et parvenir à récupérer les pouvoirs de ce dernier en la jouant finement. Le seul problème avec McCall et les True Alpha en général était qu’un loup lambda ne pouvait pas récupérer ses pouvoirs, uniquement un bêta qu’il aurait lui même créé. Alors que les autres alphas, il suffisait de leur trancher la gorge après s’être fait passer pour inoffensif.
Il devrait juste vérifier ses suppositions un peu plus tard. Il s’était toujours demandé si certains sévices pouvaient rester marqués sur la peau d’un loup autre que des brûlures profondément incrustées. Il ne s’émouvait pas particulièrement de la situation du plus jeune.

Cuisiner l’aidait toujours à se détendre et à penser à autre chose malgré ce que l’on pouvait croire, c’était quelque chose qu’il appréciait vraiment. Après, il n’avait pas l’habitude de faire à manger pour quelqu’un d’autre que pour lui, et ses dons de cuisinier ne s’exprimaient que loin des flammes ! Il ne supportait plus de s’en approcher et c’est bien pour cela qu’il avait investi dans la meilleure qualité de plaque à induction en faisant attention à bien aérer sa cuisine histoire que les odeurs de brûlé ne puissent pas rester et s’incruster sur les murs. Il y était très sensible et cela expliquait également l’extrême propreté de son appartement : aucune odeur pouvant lui rappeler ses traumatismes sinon il ne dormait pas de ses nuits. Et merde, il n’avait pas pensé à cela… heureusement que l’isolation de son appartement n’était pas trop mauvaise mais il ne voulait certainement pas qu’on le découvre en plein milieu d’un cauchemar.

Peter ricane en entendant les grondements de faim provenir du ventre du gosse alors qu’il lui sert sa portion. Personne ne pourrait se douter qu’il savait cuisiner après tout, et qu’il le ferait pour quelqu’un, mais Jackson ne devrait pas trop réfléchir avant de dévorer ce qu’il lui servait -il en mit malgré tout un peu plus pour le blond histoire qu’il n’en réclame pas plus-.

" Hum. "

Il ne retournerait pas la salutation, il n’en avait aucune envie et aucun besoin puisque cela lui faisait à nouveau étrange de manger en présence de quelqu’un. Les seuls moments où on lui souhaitait habituellement étaient quand il sortait manger au restaurant ; et il valait donc mieux manger silencieusement au moins Peter ne se sentait pas particulièrement mal à l’aise là dedans. Une fois son plat fini, il posa néanmoins une question :
" Bien mangé ? "

Il se lève par la suite pour vaquer à ses occupations, allant faire la vaisselle en laissant Jackson à table faire ce qu’il souhaitait. Il passa ensuite dans sa chambre pour en sortir un drap, un oreiller et un duvet pour l’autre loup et qu’il puisse s’installer confortablement. Enfin, aussi confortablement qu’il pourrait l’être ici. Il revint vers le salon et déposa les affaires au pied de celui-ci.
" Le code Wi-Fi est à côté de la télé. Tu peux t’en servir mais je ne veux rien entendre de ma chambre. Des questions ? "
Il valait mieux demander plutôt qu’il l’entende trifouiller.
" Si tu as un problème sinon tu te débrouilles et tu ne viens pas me déranger avant que je ne vienne dans la cuisine. "

Il soupire parce qu’il avait encore une question, fronçant légèrement les yeux car cela allait potentiellement nécessiter une adaptation de son rythme. Enfin, si Jackson voulait rester ici, ce qu’il ne pouvait pas vraiment concevoir mais après tout, s’il n’avait nulle part d’autre où aller, il resterait peut-être le moment de retrouver un logement :

" Tu comptes retourner au lycée ? "

avatar

Wolfie
Âge du Personnage: Pas aussi jeune qu’on aurait pu l’être mais pas aussi vieux que tu peux l’imaginer.
Métier: Supposément mort et enterré, alors c'est compliqué~?
Célébrité: Ian Bohen
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 451
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Mar 6 Juin - 0:42

Jackson Whittemore

ft. Peter Hale

「 Rencontre d'un autre temps. 」
Ce fut comme un choc. Un violent coup dans le ventre qui le fit se crisper, limite le rendre malade. Peter lui demandait ce qu'il avait fais pour qu'un alpha et sa meute lui en veuille. C'est vrai ça, qu'est-ce qu'il avait fais ? Il était né. Ou alors il n'était pas assez bien. Il avait les yeux bleus. Il n'avait rien de bien, il n'était pas intéressant... Il avait toujours été un connard ? Oui, peut-être qu'il méritait ce qu'il lui arrivait, c'est ce qu'il avait fini par penser en tout cas.

« Donc vous partez automatiquement du principe que c'est moi qui ai fais quelque chose ? »

Il soupira en détournant de nouveau le regard, il ne voulait pas montrer la tristesse qu'il ressentait même si Peter devait le sentir. Il était un petit merdeux imbu de lui quand il était parti, et pas mieux une fois revenu... juste un peu plus détruit. Les mots de Peter ne devraient même pas l'atteindre, il savait qu'il était sans cœur et qu'il n'aurait aucune pitié pour lui. Mais il lui rappelait douloureusement ce qu'il tentait désespérément d'oublier.

« Je ne sais pas, c'est ça le pire... »

Soupira-t-il. Si seulement il avait une vraie raison pour ce qu'il s'est passé, il aurait pu changer, faire quelque chose, travailler dessus... mais non. Melinda l'avait juste attrapé dans un couloir et traîné de force dans sa meute. Elle lui avait fais vivre un cauchemar quotidien qu'il n'était pas prêt d'oublier.

Jackson avait été sage par la suite, du moins autant qu'il le pouvait. Il ne voulait pas que ses efforts pour arriver jusque-là soit vain. Il avait un toit au-dessus de la tête, un canapé pour dormir et un repas équilibré. Ouais, franchement ça aurait pu être pire, Peter se montrait assez sympathique avec lui finalement. Pas comme l'autre alpha qui l'aurait... Non. Il ne voulait même pas y penser, c'était trop douloureux. Il était là pour oublier, pas pour y revenir à la moindre occasion.

Finalement, il mangea dans un silence religieux avec Peter qui ne décrocha pas un mot du repas, visiblement il ne voulait pas parler. Ou alors, il ne discutait pas en mangeant. Le pauvre ne devait même plus avoir l'habitude de manger avec quelqu'un... tout comme lui, en fait. Il n'en dirait rien, évidemment. Il laissa le silence s'installer simplement entre eux, après tout ils n'étaient que des inconnus l'un pour l'autre. Jackson finit toute son assiette sans se faire prier, il s'était régalé après tout, bien sûr qu'il ne savait pas que le Hale cuisinait aussi bien. Personne ne devait le savoir, en fait. Il esquissa un petit sourire à la question.

« Oui, merci. »

Il n'en demandait pas plus, un bon repas et de quoi dormir, ça allait faire de lui un homme heureux pour le moment. Il verrait pour le reste plus tard, il aurait tout son temps pour ça. Voyant qu'il ne comptait pas relancer la discussion ni attendre quoique ce soit de lui... après tout, il avait bien dis de ne pas toucher à rien, non ? De plus, la cuisine semblait être son domaine. Il retourna sagement à son canapé. Quelques temps après, Peter lui amena tout ce dont il avait besoin pour dormir, bien qu'il n'en demandait pas tant. Il avait de plus en plus l'impression que Peter était au petit soin avec lui, ou alors il avait appris à faire avec presque rien... il ne savait pas encore. Il hocha la tête aux informations, il n'avait même pas songé au code Wifi... il verra ça demain.

« Non, pas de question. »

Dormir. Il pouvait dormir maintenant ? C'était sa seule question. En réalité, si le Hale n'était pas dans le coin alors il se serait déjà mis en boxer. Mais il ne voulait pas montrer ses marques alors s'y refusait fermement. Il ne laissera personne les voir, c'était déjà assez difficile que lui-même doive les supporter. Il acquiesça à sa demande de ne pas le déranger, il n'avait pas encore envie de mourir de toute façon. Puis cette question qui le crispa quelques peu...

« Oui, j'y retournerais dès la fin des vacances... »

Même si cela signifiait qu'il allait retrouver Scott, Stiles, Lydia et Allison... il n'avait pas vraiment le choix, hors de question pour lui d'arrêter ses études. Comment allaient réagir les autres ? Il ne le savait pas et ne voulait pas savoir. Il les évitera autant qu'il pourra, même si ça serait compliqué. Bon, après tout, s'il agissait comme un connard les autres l'éviteront d'eux-mêmes.
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Célébrité:
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 202
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Mar 6 Juin - 7:53
「 Pourquoi ne pas être seul, à deux ? 」

La réaction de Jackson confirma ce qu’il pensait : il n’avait rien cherché et avait bien illustré le statut d’oméga au sein d’une meute de loups normaux, même s’ils n’étaient pas aussi maltraités que l’état dans lequel avait été laissé Jackson. Il n’allait pas complètement le plaindre non plus, il en était incapable, et il méritait peut-être un peu de se faire violenter pour comprendre qu’il ne fallait pas le faire subir à autrui. Étant gosse, Peter avait appris la violence de l’être humain alors même qu’ils se plaignaient de monstres, ils n’était pas mieux. Les enfants n’étaient pas tendres entre eux, surtout pas avec ceux qui sortaient de la norme, donc Peter avait appris à casser les jouets des autres avant qu’on ne casse les siens : au moins, la peur ainsi instillée lui permettait d’être tranquille.

" Parce qu’une meute ne se met pas en chasse d’un loup, ou certainement pas pour rien, normalement. Certains prennent la simple présence d’un autre être surnaturel sur leur territoire comme une agression, même s’il est comme un oisillon égaré. "
Il espérait sincèrement que Jackson n’allait pas se mettre à pleurer… et il ne comptait pas le réconforter, il avait d’autres choses bien plus importantes à faire que cela.

" A quoi l’alpha ressemble-t-il ? "
Prendre des informations comme ça il n’aurait plus besoin de trop questionner le gosse par la suite, et au cas où il partait de chez lui avait la nuit, au moins aurait-il obtenu des informations susceptibles de l’intéresser. Après tout, si un alpha venait en ville, il pourrait se servir de celui-ci pour retrouver les pouvoirs qui lui étaient dûs.

~~ 

Peter ne s’attendait pas à ce que le blondinet ne bronche pas du tout mais c’est ce qui arriva contrairement à ces quelques sorties remplies de fiel auparavant, il semblait l’avoir cassé. Enfin, ce n’est pas comme si il se plaindrait d’avoir la paix non plus. Mais la situation de l’autre loup l’intéressait, il ne pouvait pas s’en empêcher. Était-ce trop espérer que l’alpha vienne à sa recherche ? Sûrement, qui quitterait son territoire pour aller récupérer un oméga de toute façon ? À part s’ils étaient franchement sadiques, encore plus que lui, et des compulsifs, et Peter de pouvait s’empêcher de vouloir que ce soit le cas. Ce ne serait bien sûr par pour ce sale gosse qu’il s’occuperait de battre la meute, il pouvait bien souffrir entre leurs mains, ce n’était pas son problème, par contre avoir des proies et potentielles victimes facile, cela l’intéressait beaucoup plus. Et il n’hésiterait pas à se servir de Jackson pour atteindre son but.
" Tant mieux. "

Il ne s’attendait pas à ce qu’il lui réponde mais c’était le cas. Il ne savait plus interagir domestiquement avec personne puisque depuis l’incendie il avait été seul. Sauf quand il allait emmerder son neveu auparavant, mais ça ne comptait pas. Il était par ailleurs soulagé qu’il n’ait pas de question, hochant simplement la tête.
" Pour la douche et manger, tu attendras que je sois levé également. "

Il avait peut-être l’air d’un tyran mais ses nuits étaient assez chaotiques pour ne pas avoir envie de se faire réveiller par un abruti, et selon ce qu’il mangeait, il risquait de lui faire avoir des cauchemars s’il mettait des choses à cuire sans son autorisation. Il s’en fichait donc royalement, après tout il s’agissait de son appartement et, que ça plaise ou non au gosse, ça ne changerait rien. Au pire, Jackson partirait plus tôt que prévu.

" Magnifique… " ne peut-il s’empêcher de soupirer, ironique. Bon, Jackson avait intérêt à se trouver un autre logement avant cela parce que les réveils tôt le matin n’étaient certainement pas pour lui et s’il pouvait garder son rythme d’adulte célibataire, c’était encore mieux. " Et elles se finissent quand ? " Mieux valait avoir l’information.

Il grimace ensuite, mais se force à dire la chose la plus mielleuse qu’il ait pu faire depuis un certain temps, m’enfin … C’était domestique et absolument pas dans ses habitudes mais s’il fallait qu’il se réhabitue un minimum à ne pas vivre seul, en ermite coupé du monde s’il voulait retourner faire des rencontres principalement, cela pouvait être un bon entraînement pour réapprendre à se comporter normalement.
" Bonne nuit. "
Il alla ensuite s’enfermer dans sa chambre pour le reste de la soirée, ne s’occupant plus du tout du parasite qu’il avait ramené. Il avait plein d’informations à traiter et à consigner dans son disque dur sur une nouvelle créature et d’autres choses présentes dans les parchemins qu’il était parvenu à retrouver. Il était en pleine recherche pour retrouver certains documents des Hale également en ce qui concernait les traités de sa famille avec d’autres grandes entités.
Une fois assez fatigué pour s’endormir sans trop de peine, il se déshabilla entièrement et alla s’enfouir dans son lit. La porte était fermée et donc, même s’il faisait des cauchemars, Jackson ne devrait pas l’entendre.




I’ve always been the Alpha !

avatar

Wolfie
Âge du Personnage: Pas aussi jeune qu’on aurait pu l’être mais pas aussi vieux que tu peux l’imaginer.
Métier: Supposément mort et enterré, alors c'est compliqué~?
Célébrité: Ian Bohen
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 451
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Mar 6 Juin - 23:54

Jackson Whittemore

ft. Peter Hale

「 Rencontre d'un autre temps. 」
La pitié ? Il n'en voulait pas. Voilà pourquoi même si Peter était sans pitié, il préférait sa présence à quelqu'un qui le supporterait simplement par pitié. Il savait que pour Peter c'était juste impossible et c'était parfait, pour le moment. Même s'il mériterait bien un peu de consolation, il détestait passait pour un faible, encore plus que les gens le prennent pour une victime et... aient de la compassion. Il ne pouvait pas supporter ça, ou simplement sa fierté ne le pouvait pas, seulement sa fierté était une part importante de lui.

« Ils ont dis que si je partais, ils me poursuivraient pour me faire la peau, je doute qu'ils viennent jusqu'ici... mais je n'en suis pas sûr. »

Est-ce que c'était plus clair pour Peter ? Jackson n'avait rien demandé à personne, l'alpha l'avait chopé à cause de son odeur et l'avait ramené pour faire de lui leur petits punching-ball attitré. Il n'y avait pas que lui comme Oméga dans la meute, il y en avait eu d'autres... qui n'avaient pas fais long feu. Tué, suicidé, chassé... Jackson était finalement le plus résistant. Il devrait être assez fier de ça, s'il n'avait pas failli mettre fin à ses jours et n'avait pas fuis à Beacon Hills...

« C'est une louve, elle a mon âge, elle va au lycée aussi. Elle a la peau mat... Elle ressemble un peu à Scott physiquement. Enfin au souvenir de lui que j'ai d'il y a deux ans. Elle est capable de faire les yeux doux mais en vérité... » Il frissonna. « Comme Kate. »

Bien sûr, il se souvenait de l'histoire avec Kate, comment pourrait-il l'oublier ? Et l'exemple parlerait évidemment à Peter puisque c'est lui qui l'avait tué, il avait donc pris cet exemple exprès pour lui, tant pis si ça faisait revenir des souvenirs douloureux. Il n'avait pas pris de pincette avec lui, il n'en prendrait donc pas non plus...

Il est vrai que Jackson ne broncha absolument à rien, au contraire, il se montrait bien élevé... parce que oui, il savait l'être. Il était fils de bonne famille, et mis à part avec quelques personnes, il se montrait plutôt respectueux. D'ailleurs, il n'avait jamais insulté ni martyrisé personne. Menacer, voir faire du chantage... mais c'est tout. C'était ce que faisait les types de son calibres après tout.

Il continua d'acquiescer lorsqu'il lui indiqua qu'il devrait aussi attendre pour la douche et manger, même s'il ne put retenir une petite réflexion.

« De toute façon, je n'ai pas le droit de cuisiner. »

ça commençait un peu à devenir ridicule cette liste de règles à respecter pour le seigneur Hale, et il commençait doucement à lui courir sur les nerfs qu'il n'avait plus beaucoup. Il ne voulait pas être en colère, surtout que Peter avait été un tant soit peu sympa. Mais visiblement celui-ci ne semblait pas vouloir le laisser tranquille pour qu'il puisse enfin se reposer... Il se vexa quelque peu à la note ironique dans sa voix lorsqu'ils parlèrent du lycée. S'il le faisait chier, il fallait le dire d'emblée, il ne l'avait pas obliger à le prendre chez lui, merde ! Il n'aurait jamais dû lui demander. Qu'est-ce qu'il pouvait être con des fois ! Il croisa les bras, sur la défensive visiblement.

« Dans une semaine, mais vous en faites pas, je serais partis d'ici là. Je m'en voudrais de briser votre quotidien de Papy Pantoufle... »

Ouais, Jackson pouvait avoir de la répartie aussi, surtout quand il se sentait aussi peu estimer, c'était un système de défense comme un autre. Un peu comme Stiles. Et il savait ce qu'il risquait à répondre à Peter de cette façon... Tant pis, au moins il lui aura répondu. Marre de se laisser faire sans rien dire. Par contre, il ne s'attendait absolument pas à ce qu'il lui souhaite bonne nuit. Il lui avait dis bon appétit et l'autre ne lui avait pas répondu... c'était quoi ce Bonne nuit sauvage ? Il beugua tellement qu'il en perdit ses mots jusqu'à ce que Peter soit partis dans sa chambre.

« Bonne nuit vous aussi... »

Souffla-t-il, mais certainement que Peter ne l'entendrait pas. Il n'attendit pas plus pour se mettre en boxer puis installa ce qu'il faut dans le canapé avant de s'enrouler dans la couverture. Il soupira de quiétude en posant enfin son visage contre l'oreiller, il ne fallut que quelques secondes pour lui de s'endormir.

Ce ne fut qu'au milieu de la nuit qu'il se réveilla à cause de cauchemar, hanté par ses deux ans, il se recroquevilla sur lui-même, les mains sur les oreilles, sous sa forme lupine et essayant de calmer les sanglots qui l'assaillaient...

Il ne voulait pas que quelqu'un le voit dans cet état, comme un petit louveteau apeuré. Ni Peter, ni quelqu'un d'autre.



Merci Stiles <3
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Célébrité:
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 202
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Mer 7 Juin - 5:07
「 Pourquoi ne pas être seul, à deux ? 」

Peter n’avait jamais cherché la pitié dans le regard des autres, ce sentiment lui était purement et simplement inconnu et s’il jamais il en venait à le susciter chez quelqu’un, il tuerait cette personne dans la minute. Bon, sauf quand cette personne était Malia mais elle n’avait pas vraiment pris pitié de lui quand il s’était retrouvé à nouveau brûlé puisqu’elle s’était servi de lui pour atteindre son but -là il pouvait reconnaître leur lien de parenté !-.
" Tu ne vaux pas la peine d’un tel voyage. "
Il le fixe avec un regard jaugeur et c’était ce qu’il pensait sincèrement. Qui se ferait chier à faire autant de kilomètres pour récupérer un petit merdeux dans son genre ? Surtout si c’était juste pour le tabasser, il y avait plein d’autres victimes potentielles beaucoup plus proches sans avoir besoin de traverser la moitié du globe.

Il fronce néanmoins les sourcils à la mention de Kate, ses mâchoires se serrant. S’il y avait un type de personne qui lui ressemblait d’une certaine manière mais qu’il exécrait, c’était bien celui-ci. Au moins avec Peter on savait à quoi s’attendre même s’il pouvait être un peu mielleux et rester dans l’ombre un certain temps, il ne charmait jamais complètement seulement pour détruire derrière. Il restait assez honnête bien qu’il voulait se faire apprécier par les personnes autour de lui, sauf qu’il savait parfaitement qu’on ne lui faisait pas confiance. Même les deux personnes qui comptaient le plus à ses yeux, soit sa fille et son neveu, ne lui accordaient pas leur confiance, alors comment attendre la même chose d’autres personnes ? Son but était juste de se rapprocher d’eux pour pouvoir les protéger à sa façon.
S’il voyait une autre Kate, et encore plus si c’était une alpha, il n’aurait aucune pitié et la tuerait immédiatement. Ce ne serait néanmoins certainement pas pour Jackson. S’il ne pouvait pas approcher l’alpha immédiatement, Jackson lui servirait d’appât pour gagner sa confiance et transpercer sa poitrine de ses griffes.

" C’est bien pour cela que tu ne mangeras pas avant que je sois debout. Sauf si tu n’as rien à faire réchauffer. "
Il n’avait aucune envie de discuter du pourquoi du comment de cette condition, pas que ça l’intéresserait de toute façon. Par contre, il ne peut retenir un léger rictus en voyant Jackson reprendre du poil de la bête ; comme quoi il n’était pas complètement cassé même si cela voulait en même temps dire qu’il pourrait en prendre pour son grade… mais pas trop sinon Jackson perdrait un bout d’un membre -plus ou moins important- selon son humeur.

Peter hausse un sourcil à sa sortie suivante avant de gronder et de bouger très vite pour le plaquer contre son mur, ayant visé la partie sans rien d’accrocher parce qu’il ne détruirait pas son appartement pour les beaux yeux de Jackson, mais il n’appréciait pas le ton qu’il venait d’employer alors ses attributs lupins étaient sortis, ses yeux flashant de leur bleu surnaturel.
" Tu veux que je te prouve que je suis loin d’être un Papy pantoufle peut-être ? J’ai d’autre chose à faire que de perdre du temps pour des gosses incapables de la moindre reconnaissance. "

Il le relâche ensuite parce qu’il avait d’autres choses à faire que de s’occuper des traits d’esprit de Jackson et qu’il commençait également à être fatigué même s’il n’allait pas dormir avant un certain temps non plus, parce que malgré toute la fatigue accumulée ces derniers jours, il n’allait pas se coucher sans tomber de fatigue pour ne pas rêver. L’inconvénient d’être un loup-garou était que la plupart des médicaments n’avaient strictement aucun effet sur leur métabolisme et donc les somnifères étaient parfaitement inefficace. Alors qu’il en aurait eu besoin pour être capable de dormir plus ou moins normalement.
Il soupire et lui souhaite simplement bonne nuit. Le fait que ses actions ne semblaient pas logiques les unes envers les autres ne le gênait en rien, et ses attitudes se régulaient selon ses humeurs changeantes, et il trouvait qu’il faisait déjà bien assez d’efforts en essayant d’accueillir l’ancien Kanima. Il n’avait pas vécu avec quelqu’un d’autre depuis plus de huit ans et auparavant c’était au sein de sa meute qui avait eu l’habitude de son caractère particulier ainsi que de ses humeurs, et l’adaptation avait eu lieu depuis longtemps. Alors que là il se trouvait à accueillir un étranger dans son foyer, l’endroit où il se sentait le plus en sécurité parce que justement personne ne savait où il se trouvait.
Mais si, grâce à cela, il pouvait récupérer le pouvoir d’Alpha de McCall ou de celle qui pourchassait Jackson -si un jour elle venait jusqu’ici, ce dont il doutait sincèrement-, alors il supporterait un sale gosse chez lui le temps qu’il faudrait. Peut-être que cela lui ferait une sorte d’entraînement également s’il voulait un jour pouvoir vivre avec Malia qui lui était encore plutôt hostile malgré les améliorations de leur relation.

Il entendit la réponse à son bonne nuit lancé sans vraiment beaucoup de conviction alors qu’il s’engouffrait dans sa chambre… mais n’eut aucune réaction visible parce qu’il ne savait pas quoi faire justement. Et Peter n’avait pas l’intention de se prendre son bain de détente avant que Jackson ne soit sorti, parce que même s’il était couché, il restait présent et son attention se focaliserait sur lui malheureusement.
Son propre sommeil était assez perturbé pour qu’il se réveille en sursaut à certains bruits, et l’odeur âcre de panique provenant de son salon le fit. Il tremblait également parce que ses propres cauchemars avaient repris et que l’odeur correspondait à celle qu’avaient dégagés sa meute quand ils avaient été massacrés au sein de l’incendie. Mais il avait la chance que cette fois-ci, ses cauchemars ne se soient pas accompagnés de ses propres cris. Il ne s’occuperait pas des problèmes de l’autre oméga, mais s’il restait à dormir plus de quelques jours, il faudrait vraiment qu’il aurait sa propre chambre… aérée. Hors de question qu’il se fasse réveiller par les terreurs nocturnes d’un autre en plus des siennes ! Il grogna rien qu’en y pensant, se retournant dans son lit pour ignorer la crise d’angoisse de Jackson, son regard perdu au loin en voulant se rendormir sinon il serait encore plus exécrable le lendemain. Et il voulait se mettre l’autre loup-garou dans la poche pour qu’il lui doive un service énorme et qu’il lui obéisse sans broncher. Ses paupières finirent par se refermer même s’il sentait toujours cette odeur insupportable à ses narines. Il était juste bien trop fatigué.

Le lendemain, Peter se réveilla sans être reposé. Il ne s’était pas beaucoup reposé de la nuit, c’était le moins que l’on puisse dire, et Jackson avait été le principal responsable de cet état de fait. Cependant, sa présentation n’en laissait rien paraître, il faisait comme si rien ne l’atteignait parce qu’il refusait que quiconque puisse déduire de son état des faiblesses potentielles. Elles l’étaient, son état le matin -lui qui avait été plutôt matinal sauf les matins après la pleine lune- s’était de plus en plus dégradé et il avait besoin de la matinée pour se reposer dorénavant. La présence de Jackson voudrait dire d’énorme changements dans son rythme, et ce n’était pas celui d’un vieux pantouflard comme l’autre abruti d’ado le suggérait, mais plutôt d’une victime d’un traumatisme qui refusait de se l’avouer.

Il alla dans la cuisine une fois prêt pour nourrir l’autre adolescent s’il en avait besoin, se souciant peu de l’état dans lequel il le retrouverait car lui aussi avait faim de toutes les façons, et il pouvait préparer à manger pour deux, ça ne demandait pas beaucoup plus d’efforts que pour un avec son rituel habituel. Une fois ses deux premiers cafés avalés, Peter demanderait simplement à Jackson s’il comptait rester également la nuit prochaine puisqu’il ne semblait pas vouloir rester avec lui de toute façon… et il ne pouvait pas le contredire, ça pouvait l’arranger également en soi. Même si l’adolescent l’intéressait pour quelques raisons, il n’avait aucun intérêt à le forcer à rester dans son appartement et s’il pouvait croiser Jackson à un autre endroit c’était tant mieux.





I’ve always been the Alpha !

avatar

Wolfie
Âge du Personnage: Pas aussi jeune qu’on aurait pu l’être mais pas aussi vieux que tu peux l’imaginer.
Métier: Supposément mort et enterré, alors c'est compliqué~?
Célébrité: Ian Bohen
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 451
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Jeu 8 Juin - 14:50

Jackson Whittemore

ft. Peter Hale

「 Rencontre d'un autre temps. 」
Peter avait l'air drôlement sûr de lui lorsqu'il affirma que Jackson ne valait pas un tel voyage. Évidement, pour lui il n'était qu'un petit merdeux dont il n'était même pas capable de se souvenir le prénom alors que c'était lui le premier à lui avoir sauté dessus et lui foutre la peur de sa vie ! Mais ça, Peter l'avait probablement oublié, parce qu'au final, ça n'avait aucune importance pour lui. Ce qui en avait c'était le pouvoir et le fait que Scott et les autres l'ont tué. Il était dans le tas, c'est vrai, mais ça non plus il ne semblait pas s'en souvenir. Tant mieux pour Jackson ? Il se souvenait de ce pincement étrange dans sa poitrine quand Derek avait tué Peter sous ses yeux, et n'avait jamais vraiment su à quoi l'associer. Peut-être juste le fait que même des gens unis par les liens du sang se font du mal et se trahissent. Tout comme la famille Lahey. Mais qui était au final Peter pour décider qu'il n'en valait pas la peine ? C'est vrai que c'est ce qu'il préférerait croire, mais si jamais il avait tort ? S'ils avaient vraiment une raison pour lui en vouloir et qu'il l'ignorait ? Ou s'ils avaient vu en lui une véritable menace, ou tout autre chose ? Quand la raison n'est pas claire, on peut imaginer tout est n'importe quoi. Peter s'en fichait, lui, ce n'est pas sur lui qu'ils allaient frapper, ce n'est pas lui qui avait vu sa vie défiler pendant ces deux ans... Peter ne savait rien d'autre que ce qu'il avait lui-même enduré, considérant sans doute que c'était déjà bien suffisant. Jackson n'allait pas lui donner tort, il n'avait même pas envie qu'il essaie. Personne ne devait être au courant de ce qu'il s'était passé et ce serait pour lui l'occasion de recommencer une nouvelle vie, un nouveau départ.

Il avait vu que le nom de Kate l'avait quelques peu énervés, bien, visiblement ELLE il ne l'avait pas oublié. Fallait-il cramer toute sa famille pour obtenir assez de son attention pour qu'il se souvienne de quelqu'un ? Il ne lui posera pas la question. Jamais. Il préférait même oublier d'avoir osé ne serait-ce que la penser. Bon, Peter ne le tuerait pas pour ça... mais il risquait de le prendre un peu mal, il était un peu chatouilleux en ce qui concernait l'incendie du manoir des Hale. Au moins, il voyait de quoi il parlait et c'était tout ce qu'il demandait. Il ne releva pas plus, après tout si Peter pensait qu'il n'en valait pas la peine, il n'allait certainement pas le contredire. Nombres de gens avaient une assez mauvaise image de lui, étrangement.

« J'avais compris, c'était inutile de préciser... J'attendrais. »

C'est ce qu'il avait répondu au fait qu'il n'avait pas le droit de cuisiner ou de manger tant que Peter dormait. C'était d'une logique imparable et pourtant, Peter lui parlait comme s'il était un gosse et qu'il ne comprenait pas quand il lui parlait. Pourtant il lui avait bien dis qu'il était d'accord et qu'il obéirait à ses règles ! Qu'est-ce qu'il voulait de plus ? Qu'il crie haut et fort qu'il lui jure allégeance et fidélité ? Il pourrait aller se gratter, tiens. Il faisait son possible pour qu'une entente assez cordiale se fasse, mais fallait pas pousser non plus, ni le prendre pour un débile mentale. Voilà une raison de plus pour la réponse qu'il lui donna ensuite... c'est qu'il regretterait presque de l'avoir traité de papy pantoufle. Il n'aurait peut-être pas dû le dire mais Peter n'avait pas non plus à la traiter de la sorte, d'accord il était un emmerdeur, mais il n'avait rien fait à Peter ! Il était même certain que si Peter avait pu se servir de lui, il l'aurait fais. Encore maintenant, de toute façon, c'était évident que s'il voulait bien le recueillir chez lui, oisillon égaré ou pas, c'est qu'il devait comploter quelque chose. Et pourtant, alors que tout son corps frémissait, en alerte, lui rappelant ce qu'il avait si durement subis... il esquissa un sourire en coin.

« Je me demandais quand vous finiriez par les montrer... Mais le grand Peter Hale ne se soumet à personne, n'est-ce pas ? Vous êtes un oméga tout comme moi... Est-ce qu'il y a au moins un Alpha dans cette ville ? »

Ce serait bon à savoir pour la suite, surtout si l'alpha était un inconnu qui pouvait le prendre aussi en punching-ball, ou pire encore, que ce soit quelqu'un qu'il ait détesté et à qui il a fait vivre un enfer. Comme Erica ou Isaac par exemple... Là, il n'aurait plus qu'à repartir d'où il venait, direction le plus loin possible de Beacon Hills, sans passer par la case départ.

« Je peux être reconnaissant, mais ça devient difficile avec quelqu'un qui me traite comme si j'étais rien de plus qu'un emmerdeur, je vous ai obligé à rien je vous signale. » Il soupira et se passa la main dans les cheveux. « Désolé, j'aurais pas dû dire ça. »

Si seulement Peter se décidait enfin à lui lâcher la grappe et le laisser se détendre... si seulement c'était possible. Peter partit finalement, le laissant seul avec lui-même et Jackson put enfin se coucher. La conscience à moitié tranquille. Peter était là si quelqu'un déboulait à l'improviste... Mais ça ne voulait pas dire qu'il agirait, et puis il s'agissait de Peter, il pouvait toujours l'attaquer lui-même, prit par une folie meurtrière. Bien sûr, il ne pensait pas Peter comme ça, il ne voulait même pas y penser ! Mais après ces deux ans, c'était plutôt difficile de ne pas penser qu'il va lui arriver du mal d'une façon ou d'une autre, qu'un truc va lui tomber sur la gueule... encore.

Il ne s'endormit pas tout de suite, trop préoccupé par tout ce qu'il s'était passé durant la journée, et pourtant, il était vraiment crevé ! Il n'était même pas sûr que la présence de l'ancien Alpha le rassure assez. Il aurait dû aller à l'hôtel, il le savait, au lieu de ça, il venait se mettre dans une merde noire, dans l'appartement d'un sociopathe... Promis, demain il cherchera un autre endroit où dormir, c'est sur cette pensée qu'il s'endormit comme une masse.

Par contre, après son cauchemar, il ne réussit nullement à se rendormir. Sa crise de larmes passés, ses attributs de loup rentrés, il se mit à bosser sur ses leçons. Dans une semaine, il retournerait au lycée, et s'il manquait de sommeil au moins saurait-il par cœur ses leçons... Il espérait que ça se passe bien. Il n'aurait pas d'autre choix que de croiser Scott, Stiles, et toute la clique... mais finirait bien par s'y faire, n'est-ce pas ? Après tout, il avait été en cours avec eux depuis la primaire et n'en était pas mort. Même si ce n'était pas passé loin finalement.

Le reste de la nuit passé, Jackson trop pris dans ses cours pour même s'en rendre compte, ses écouteurs sur les oreilles, il redressa pourtant la tête en entendant Peter se lever. Il n'attendit pas plus pour se rendre à la salle de bain. Il était torse nu et refusait que Peter le voit ainsi, de plus, il ne s'était toujours pas décrassé... Il prit une douche rapide et rafraîchit son visage pour qu'il ait l'air d'avoir eu une nuit convenable, même si Peter devait l'avoir senti et que ses yeux rouges le trahissaient... Peu importe. Il voulait rester fier, c'est tout ce qui comptait à présent. Tout ce qu'il lui restait.

Il revint finalement dans le salon et n'osa pas approcher de la cuisine, même pas simplement pour le saluer. S'il était de mauvaise humeur à cause de cette nuit, il ne voulait pas empirer le truc. Il rangea ses cours en un tas parfait, puis attendit un mot ou quelque chose de Peter, pour savoir s'il pouvait aller manger ou même juste boire un café ça lui irait. Il en avait bien besoin.



Merci Stiles <3
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Célébrité:
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 202
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Jeu 15 Juin - 2:51
「 Pourquoi ne pas être seul, à deux ? 」


Peter n’était pas stupide et il avait quelques souvenirs de cet adolescent arrogant malgré tout, il avait aidé Derek à le tuer et avait entendu parfois son neveu se plaindre de cet abruti, surtout lors de la chasse au kanima. Il aurait dû comprendre plus vite, après tout s’il savait Lydia insensible à toute substance surnaturelle, ça n’aurait pas dû être le cas de Jackson. Une morsure ratée ne donnait habituellement que sur la mort, sauf si elle transformait en autre chose... il avait eu droit à Kate également. Il roule des yeux en y repensant, il était vraiment malchanceux dans ses choix au final puisqu'il avait réveillé toute sorte de créatures : entre une Banshee, un coyote-garou et un nahual… Il savait qu’il avait dû vivre certaines choses désagréables au contact de cet alpha qui viendrait peut-être le chercher, en témoignait ses réactions aux agressions qu’il lui avait fait subir. Il n'était pas spécialiste mais il savait reconnaître des signes de torture et il était quasiment sûr que le corps du jeune loup était un peu marqué, les blessures psychologiques pouvaient elles aussi laisser des traces.

« Je préfère être clair. »
Au moins sur ses exigences en tout cas. Pour le reste, il était beaucoup moins tatillon mais ça lui demandait déjà énormément d’efforts sur lui-même d’accepter un autre loup dans son appartement, ce qui s’apparentait à sa tanière. Il voulait pouvoir sévir si il ne respectait pas ses règles, voir le foutre à la porte sans ménagement -même si ce serait dommage pour ses avantages- sans aucune culpabilité. Même s’il faisait un minimum d’effort pour que Jackson veuille rester car cela pouvait rapidement devenir un avantage s’il obtenait sa confiance -même si le loustic connaissait sa face la plus sombre puisqu’il avait été présent lors de sa mort la première fois- et lui permettre de garder un oeil sur McCall et Stilinski.

Il regretta de s’être emporté, perdant l’avantage de l’hésitation que Jackson aurait pu avoir sur son statut d’alpha mais il n’appréciait pas les insinuations du plus jeune. Sa fierté restait très prononcée, surtout en temps que dernier membre héritier des traditions de sa meute, et il n’aimait pas qu’on le titille de trop près, ce que venait de faire l’autre loup.
Il roule des yeux, relâchant Jackson après un soupir.
« Fais attention à toi, sinon j’abimerais ta belle gueule, ce serait dommage. »
Il le fixe. C’était normal pour lui de vouloir savoir ce qu’il se passait en ville et Peter se sentait suffisamment généreux pour lui donner quelques bribes d’informations sur la situation même s’il garderait d’autres informations pour lui. Jackson semblait cependant étrangement comprendre un peu son fonctionnement … même si il avait fait la même chose en ne reconnaissant pas son neveu comme son alpha à l’époque.
« Il y a bien un alpha à Beacon Hills, mais c’est un incapable. Mon allégeance ne va qu’à moi-même, donc oui, on pourrait me décrire comme un oméga mais j’ai une meute. »
Sa discussion avec Derek le lui avait confirmé : son neveu était prêt à le rejoindre dès qu’il récupérerait les pouvoirs d’alpha -tant qu’il ne touchait pas à Stiles mais ce n’était de toute façon pas dans ses prévisions- et leur ancien lien s’était manifesté à nouveau, renforcé par leur discussion. Peter en était plus qu’heureux car s’il y avait une chose qui était importante pour lui c’était bel et bien sa famille. Cora en faisait également partie, et il espérait que Malia voudrait bien la rejoindre mais il ne le lui proposerait qu’une fois ses pouvoirs récupérés, qu’ils viennent de cet abruti de Scott ou d’un autre alpha tombé malencontreusement entre ses griffes.

« Peut-être, mais encore faut-il prouver que tu n’es pas que ça. Je t’offre un toit, un lit et te nourris, ce n’est pas déjà bien? »
Il grogne légèrement après ces jeunes ingrats. Il lui offrait plus que ce qu’il avait fait depuis longtemps pour quiconque, alors qu’on ne vienne pas lui dire qu’il ne faisait pas d’efforts de son côté même si Jackson était né avec une cuillère en argent dans la bouche, il pouvait au moins reconnaître ses efforts. Il avait peut-être quelques tendances sociopathes, il ne s’identifiait ni ne ressentait de compassion pour l’autre oméga, mais il restait capable des services minimums et savait comment obtenir sa reconnaissance. C’était ce à quoi il travaillait pour pouvoir mieux le manipuler par la suite en se servant de cet avantage.



Il partit ensuite pour aller dormir sans un mot. La nuit avait visiblement été très compliquée pour Jackson -un autre point commun entre eux même s’il ne le reconnaîtrait pas-, il l’avait entendu chialer lors de ses différents réveils et il était persuadé qu’il n’avait presque pas dormi en plus. Peter, lui, avait eu la chance de pouvoir se reposer un minimum quand même en s’endormant quelques heures tout au plus.
Il s’était levé et était passé dans la cuisine sans s’occuper de l’adolescent pour se servir son premier café bien qu’il était beaucoup plus alerte que d’habitude dû à sa présence justement. Il n’avait jamais été quelqu’un de très matinal mais personne n’était au courant et c’était très bien comme ça… mais être avec quelqu’un d’autre ici allait devoir forcément lui faire adopter un autre rythme de vie qui le faisait déjà grogner. En plus, c’était très compliqué de rester flippant quand il serait vu dans toutes sortes de tâches domestiques.

Il cuisina son petit-déjeuner, en faisant double portion puisqu’il n’était pas seul justement, et ça occupait toutes ses réflexions. Une fois Jackson revenu, il lui posa une autre question d’ordre très pratique mais il valait mieux qu’il obtienne la réponse si Jackson comptait rester un peu plus que la nuit précédente. Il ne savait pas si Jackson n’avait pas réussi à dormir par sa faute ou autre chose.
« Qu’est-ce que tu prends au petit-déjeuner ? Je te sers quoi à boire ? »

Peter acceptait tacitement de cuisiner et s’occuper de l’adolescent tant qu’il en aurait besoin. Ce n’est pas comme s’il avait le choix pour que l’autre loup accepte ses conditions : il n’allait pas l’affamer non plus sinon il risquait de se rebeller contre ses règles. En plus, il appréciait faire à manger même s’il ne l’avouerait jamais, ce n’est pas comme si Jackson s’y intéresserait de toute façon. Il ne savait pas comment aborder l’autre sujet, à savoir s’il devait débarrasser une des chambre d’amis,

« Tu comptes revenir ce soir ? »
Il essayait de la poser de la façon la plus neutre possible, pas besoin de sarcasme ni de faire deviner son désir qu’il reste pour son plan, son intérêt à sa présence. Mais une neutralité parfaite feinte, ça c’était une bonne idée pour la suite ; même s’il espérait que Jackson ne soit pas une loque chez lui … il voulait pouvoir se prendre des bains quand même ! Mais pas qu’il ait des horaires d’étudiant à la con à revenir très tôt le matin quand lui parvenait enfin à dormir car le moindre bruit le réveillerait … mais il préférait ne pas trop s’avancer. Rien n’était moins sûr que la continuité de sa présence pour l’instant, même si au final Peter était sûr qu’il pourrait tomber dans une sorte de routine étrange avec Jackson, tant que ce dernier respectait les quelques règles qu’il avait édicté.
Il n’avait juste plus l’habitude d’interagir au quotidien avec personne, mais ce réapprentissage, malgré le côté douloureux par moment, ne pourrait que lui faire du bien, surtout s’il comptait inviter Derek et sa future meute quand il serait alpha à vivre dans la villa qu’il faisait construire dans la forêt.




I’ve always been the Alpha !

avatar

Wolfie
Âge du Personnage: Pas aussi jeune qu’on aurait pu l’être mais pas aussi vieux que tu peux l’imaginer.
Métier: Supposément mort et enterré, alors c'est compliqué~?
Célébrité: Ian Bohen
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 451
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Ven 16 Juin - 14:53

Jackson Whittemore

ft. Peter Hale

「 Rencontre d'un autre temps. 」
La seule chose qu'il savait vraiment c'est que ça allait être compliqué d'être avec Peter. Il était un peu comme lui mais en plus âgé, plus puissant, plus viril, plus fou... plus tout, quoi. Mais ça pour être clair, Peter était on ne peut plus clair. La preuve en était son petit cœur d'adolescent qui battait à cent à l'heure, il savait qu'il risquait à tout moment de se prendre un coup de griffe bien placé. Et contrairement aux autres, ce ne serait pas simplement en punching-ball mais bel et bien pour le tuer. Définitivement, cette fois. Il ne devrait pas trop se plaindre, au moins il n'avait pas été son bêta, il imaginait à peine ce que Scott avait pu endurer avec ce tordu. Pas qu'il ait beaucoup de compassion pour Scott... En fait si, un peu, malgré son extrême jalousie à son encontre, il ne lui voulait pas vraiment de mal. Mais ça, plutôt mourir que l'avouer. Ce n'était absolument pas dans ses intentions de se montrer un peu plus sentimental. D'enfin montrer son véritable visage.

Dans le fond, Jackson n'avait un peu que faire des ses exigences. Autant que possible il les respecterait, mais si vraiment la situation l'obligeait à désobéir alors il le ferait sans sourciller. Il n'était sous les ordres de personne, ça n'allait pas commencer aujourd'hui, encore moins avec un papy-pantoufle qui ne fait que grogner et le menacer, qui n'a pas plus de meute que lui et qui... bon d'accord, il était quand même sympa de l'accueillir ici alors que rien ne l'y obligeait, même s'il savait qu'il attendait quelque chose en retour, et pas simplement de la reconnaissance. Il s'en fichait sûrement comme de sa première chemise. Non, c'était quelque chose de plus important. Quelque chose dont il n'avait pas encore idée, ou dont il se fichait actuellement parce que ce n'était pas son problème. Il verrait le moment venu s'il décide de vraiment être reconnaissant à ce point envers le loup de naissance ou pas.

Si ça peut vous faire plaisir, je commence à avoir l'habitude...

Se retint-il de répondre, il ne valait mieux pas jouer avec le feu, surtout avec Peter. Il était capable de vraiment le faire et Jackson préférait éviter. Surtout que ça lui donnerait encore plus d'informations sur ce qu'il s'est passé à Londres, et il ne voulait pas. Il en savait déjà bien trop à cause de ce qu'il avait dû dire à propos de cette soit-disant menace que Peter ne prenait finalement même pas au sérieux. Évidemment que ça ne faisait pas peur à Peter, lui par contre... c'était une autre histoire. S'il pouvait simplement oublier tout ça, il le ferait. Tout ça n'avait été qu'un affreux et terrible cauchemar,  il voulait s'en persuadé, il voulait que Melinda et sa meute tombe au confins de ses lointains souvenirs. Si seulement c'était possible.

Il fut assez intrigué par ses paroles, il y avait bien un alpha en ville, autre que lui ou Derek, mais c'était un incapable ? Par contre le fait qu'il ait une meute... Pour le moment, il en doutait fortement. S'il avait une meute alors il ne serait pas tout seul ici. Il ne l'aurait pas trouvé errant au manoir des Hale. Quelque chose lui échappait dans l'histoire... Sûrement que Peter était en train de rassembler une meute mais pour le moment, il attendait les pouvoirs d'alpha pour vraiment les réunir. Il ne voyait que ça. Il baissa la tête en l'entendant, il avait bien compris qu'il avait merdé, mais était-ce vraiment la peine de lui faire autant de reproche ? Il se sentait oppressé, et devait se contenir pour ne pas dire une nouvelle bêtise.

« J'ai dis que j'étais désolé... »

Oui, il insistait sur ça, parce qu'il était parfaitement hors de question qu'il le redise encore une fois. Les excuses de Jackson Whittemore sont assez rares pour les rendre plus précieuses. Il pouvait être désolé pour un tas de choses, mais le dire est toujours une autre histoire dont il se passait la plupart du temps. Il devait vraiment estimer avoir tord et se sentir au bord du gouffre pour que ça arrive. Bien que visiblement Peter ne le considérait vraiment comme rien d'autre qu'un emmerdeur. Il aimerait être considéré autrement mais ne voyait pas trop comment faire, il ne pouvait même pas l'aider dans les tâches ménagères vu qu'il n'avait le droit de toucher à rien. De ce côté-là, Peter ne l'aidait pas beaucoup.

Jackson se fichait bien de ce que pouvait faire Peter dans son coin. Ce n'était pas son problème et il n'était pas là pour ça. C'est pour ça qu'il avait fais son possible pour ne pas utiliser son ouïe ou son odorat surnaturel pour surveiller si rien ne venait de sa chambre. Il avait été tellement absorbé par ses cours ensuite que ça ne lui avait même pas effleuré l'esprit que Peter faisait des cauchemars. Bon, il fallait avouer que s'il prenait deux secondes pour y réfléchir, ça semblait évident qu'il en faisait, sans doute des pires et plus terrible que lui. Mais Jackson avait déjà à gérer les siens alors à moins que Peter, pour une raison complètement insensé, se mette à lui raconter ce qu'il se passait dans son lit la nuit,  il n'avait aucune raison de s'en préoccuper un seul instant. Comme certains diraient : chacun sa croix.

Il fut assez satisfait d'être propre et habillé lorsque Peter lui adressa enfin la parole. Pas de bonjour, pas de « bien dormi ? », sans doute avait-il la réponse de toute façon, une simple question, semblant se soucier de ce qu'allait manger Jackson. À vrai dire, ça le mettait un peu mal à l'aise. Quand c'était lui qui préparait son petit déjeuner alors il prenait ce qu'il y avait dans le frigo, généralement toujours la même chose, sinon il improvisait. Or, il ne savait pas ce qu'il y avait dans le frigo de Peter, il ne savait donc pas non plus ce qu'il pouvait demander. Un peu comme au restaurant, on commande ce qu'il y a sur la carte, pas autre chose.

« Un œuf avec une tranche de bacon... s'il y a. Et un café, merci. »

La café, ça au moins il savait qu'il y avait grâce à l'odeur qui se dégageait de la cuisine. Il lui en faudrait même deux, bien qu'il n'ait pas besoin d'être réveillé, il avait surtout besoin d'un petit coup de boost après une nuit pareille. Il pensait que la présence de Peter l'apaiserait un peu, apparemment il se trompait. Il ne savait pas quoi faire, parce que le pire dans l'histoire c'est qu'il ne voulait toujours pas être seul. Il savait qu'il dérangeait Peter, qu'il ne voulait pas de lui ici et qu'il ne l'aimait pas beaucoup... Sans doute aussi allait-il continuer à le menacer et la tension entre eux s'accumuler. Pourtant ça ne suffisait toujours pas à lui donner vraiment envie de partir.

« Est-ce que... j'en ai le droit ? »

Même si la question de Peter sous-entendait que oui, il préférait s'en assurer. À vrai dire, il ne comprenait pas bien l'homme, il semblait l'excéder mais en même temps n'avait pas l'air de vouloir son départ non plus. Il ne comprenait pas. Peter était vraiment quelqu'un d'étrange, il aimerait presque essayer de le comprendre... si seulement c'était possible. Lui-même déjà bien compliqué, est-ce qu'un semblant de compréhension pourrait un jour s'installer entre eux ? Il n'en savait vraiment rien. Ils étaient tous les deux des hommes blessés par la vie, mais ce ne serait peut-être pas suffisant.

Jackson continuait de rester proche de la porte de la cuisine, n'osant entrer tant que Peter ne donnait pas son accord. Il valait mieux lui laisser le temps de se réveiller...



Merci Stiles <3
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Célébrité:
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 202
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Sam 1 Juil - 20:45
「 Pourquoi ne pas être seul, à deux ? 」

Peter n’avait rien eu le temps de faire à Scott et Jackson en avait plus subi de sa part que Scott d’une certaine manière puisqu’il avait planté ses griffes dans la nuque du jeune homme avant de le tuer. Pour qu’il ressuscite, à croire que ça se transmettait…

Il était désolé, ça faisait bien son affaire, ça ! Il ne détectait aucune trace de mensonge dans sa voix ni dans sa posture mais ça ne voulait rien dire en même temps. Désolé de l’avoir provoqué et de se comporter comme un petit con ? Il n’en était même pas sûr. Il ne lui donnerait aucune autre information pour le moment, préférant rester le plus évasif possible même si Jackson en apprendrait probablement auprès des habitants de la ville, pas qu’il cherche à l’en empêcher. La véracité des informations était une limite très ténue et, sauf s’il tombait sur McCall, il devrait être tranquille et pouvoir insinuer le doute sur quoi que ce soit qui le concerne.


Mais la présence d’un autre loup aussi proche de son intimité le forçait à ne pas se relâcher en permanence. Il n’aurait pas un instant de calme, son corps et son esprit incapables de trouver le calme en présence d’un autre, ce qui allait sûrement le mettre encore un peu plus sur les nerfs. Enfin, quoique, Peter pourrait se servir de toutes les périodes durant lesquelles Jackson ne serait pas présent pour se détendre. Un lycéen avait énormément de choses à faire entre le bahut et la vie sociale… cela faisait une éternité que ce n’était plus son cas et c’était tant mieux, il se fichait de la superficialité des relations à cette époque.
Il avait passé une mauvaise nuit, mais pas plus terribles que certaines, il faisait avec. Les seules nuits où il parvenait à ne pas faire de cauchemars étaient celles où il prenait des somnifères pour lycans avec plein de substances à l’intérieur l’aidant à dormir. Mais il ne fallait pas en abuser, et ce n’était pas comme s’il possédait énormément de ces pilules magiques de toute façon. Il ne s’en servait qu’en cas d’extrême nécessité, soit quand il ne tenait plus debout par peur de dormir ou de devenir fou. Il ne montrait cela à personne, ayant la possibilité d’éviter tout ces gêneurs comme il lui plaisait d’ordinaire simplement en ne croisant pas leurs routes.

Peter écoute la demande très simple de Jackson. Il avait tout cela et bien plus dans ses placards et son frigo même s’il nota dans un coin de sa tête de prévoir double dose de café pour le matin tant que Jackson serait présent. Il était soulagé d’avoir une tâche répétitive, une tâche dans laquelle il oubliait toute pensée ruminant dans son esprit pour se concentrer dessus, et la cuisine était celle qui était la plus simple à mettre en application. Il y avait bien le sexe également, mais il fallait que celui-ci soit bien fait et il n’aimait pas se soumettre à ses besoins soudains ainsi, en plus la plupart du temps personne n’attirait son regard et les rares fois où il avait recherché ce contact, il n’avait fini que sur des choix par défauts ennuyants.
"Pas de légumes ?" Il hausse un sourcil, enfin, ça l’arrangeait que Jackson ne soit pas végétarien non plus mais il n’avait pas du tout un régime équilibré s’il ne prenait que des protéines.

Il lui cuisina la même chose qu’à lui, les tranches de bacon dans une poêle, les oeufs au plat dans une autre alors que le vacarme de la hotte se faisait assourdissant pour leurs oreilles surnaturelles mais malgré le désagrément, Peter l’utilisait systématiquement pour ne pas en avoir d’autres bien plus importants si l’odeur de brûlé se répandait dans son appartement. Il.  coupa machinalement les légumes qu’il se préparait pour en faire une salade, en faisant assez pour que Jackson en ait une portion, la surmontant de tomates une fois que ce fût fini, réparti entre deux bols. Il coupa ensuite deux pommes pour les mettre dans la salade avant de s’attaquer au bacon et aux oeufs qui étaient cuits, les disposant dans deux assiettes, rapidement rejoints par deux tartines pour sa part qu’il beurra et sur lesquelles il mit de la confiture.
Alors qu’il était en plein dans sa préparation, il roule les yeux à la stupidité de sa question. "Pourquoi je te poserais la question sinon ?" Il soupire ensuite avant de commencer à mettre la table.

Il dispose les assiettes sur la table avec le bol de salades y mettant ensuite les couverts et le café de Jackson, s’en refaisant un pour lui. Il ramène également du pain, du beurre et de la confiture si l’autre oméga veut se faire des tartines.
"Tu peux venir à table, je ne vais pas te manger tu sais."
Il lui montre le siège qui lui est destiné au milieu de la table alors que lui s’assoit à sa place habituelle, soit en bout de table sur son fauteuil une fois que le café est fini d’être servi et qu’il a récupéré son mug.
Il ne savait pas quoi dire, n’ayant plus l’habitude de faire la conversation alors il préférait rester silencieux, histoire de ne pas trop mettre à l’aise l’adolescent ni lui-même. S’il parlait, bien entendu, il répondrait alors qu’il profitait de son repas tandis que la hotte continuait de tourner dans la cuisine. Il attendait également sa réponse pour savoir s’il avait besoin de bouger ses affaires d’une des chambres pour lui faire de la place afin qu’il ne squatte pas son salon ou non.





I’ve always been the Alpha !

avatar

Wolfie
Âge du Personnage: Pas aussi jeune qu’on aurait pu l’être mais pas aussi vieux que tu peux l’imaginer.
Métier: Supposément mort et enterré, alors c'est compliqué~?
Célébrité: Ian Bohen
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 451
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ? Sam 8 Juil - 23:29

Jackson Whittemore

ft. Peter Hale

「 Rencontre d'un autre temps. 」
Malgré le fait qu'ils ne s'entendent pas, Peter devrait se rendre compte que Jackson n'était absolument pas une menace pour lui. Il était comme un loup blessé qui ne pouvait plus que montrer les crocs et grogner contre les personnes qui l'approchaient, un système de défense qui ne marchait pas toujours. Mais c'est tout ce qu'il pouvait faire. Peter était alors celui qui l'avait recueilli, il ne le soignait pas, c'est vrai, mais lui offrait un toit et de quoi manger. Bien sûr, Jackson était reconnaissant mais il restait méfiant, l'instinct animal en lui criait de ne faire confiance à personne et de prendre la fuite si jamais les choses dégénérées.

Lui non plus ne vivait pas particulièrement bien cette colocation improvisé, mais il n'avait pas vraiment le choix, surtout qu'il savait que seul ça pourrait être bien pire. Au moins, s'il faisait un cauchemar au point d'en perdre la tête, Peter saurait l'arrêter. S'il se faisait attaquer... par son ancienne « meute », il... attaquerait l'alpha pour le tuer et avoir ses pouvoirs ? Ouais, il ne se faisait pas trop d'illusion. Il savait que Peter ne le protégerait pas, et il ne lui en voulait pas pour ça, il avait bien raison. Personne ne voulait protéger l'ancien-Kanima, il n'avait jamais donné de raison pour le contraire, avec son caractère exécrable. Il devait déjà s'estimer heureux qu'il ne veuille pas le mettre à la porte. Qui sait, peut-être qu'il arrivera à survivre 24h ici...

Peter ne dit rien à propos de ce qu'il demanda comme petit-déjeuner, apparemment il avait de quoi lui faire ça et Jackson en était heureux. Il allait avoir un vrai petit-déjeuner, cuisiné par un autre que lui ! Ouais, il avait de quoi être jouasse. Il avait beau savoir depuis le début que Peter allait cuisiner pour lui, à chaque fois il en était étonné. Qui ne le serait pas à sa placer ? Peter Hale, LE Peter Hale, lui faisait à manger.

« Des légumes... je veux bien. »

Après une telle nuit, il mangerait n'importe quoi histoire de se requinquer un peu, même s'il ne savait pas encore ce qu'il allait faire de sa journée. Normalement, il aurait opté pour les révisions, mais il y avait déjà passé sa nuit et il avait besoin de souffler. Il n'avait pas particulièrement envie d'aller trainer dehors, même si l'ambiance était pesante ici, dehors il avait peur de tomber sur Scott ou Stiles. Pour le moment il avait surtout besoin de calme, et de repos si seulement il y arrivait... Il n'osait toujours pas approcher mais entendait parfaitement Peter cuisiner, ainsi que lui répondre.

« Ce n'est pas ce que je veux dire... On ne va pas se mentir, on ne s'entend pas, et la seule raison pour laquelle vous m'avez amené ici c'est sans doute parce que vous espérez quelque chose en retour. Je ne sais pas quoi, mais pour le moment je me sentirais mieux d'être avec quelqu'un.. au cas où. »

Il ne précisait pas au cas où de quoi, se doutant que Peter pouvait facilement deviner. Surtout qu'il devait l'avoir senti cette nuit, il pouvait comprendre la peur de se faire découvrir. Il n'avait aucune envie que quelqu'un d'autre le voit dans cet état déjà, s'il perdait la tête il pouvait tuer un innocent de plus, et s'il allait dans un hôtel et que la femme de chambre le surprenait transformé... ça serait un problème, en sommes.

« C'est que je préfère attendre l'autorisation du maître de maison. »

Répondit-il simplement en entrant enfin dans la cuisine pour s'installer à table. Il n'était même pas ironique ou amer, c'était juste la vérité. Il n'avait aucune envie de mettre Peter de travers dès le matin.

« Merci, bon appétit. »

Dit-il avant de commencer à manger, voyant que Peter faisait de même. La table était rempli de nourriture mais il commença par son café.

« Hm, si ce n'est pas indiscret, vous avez prévu de faire quoi de votre journée ? »



Merci Stiles <3
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Célébrité:
oméga
oméga
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 202
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ?
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[PV : Jackson Whittemore - suite] Pourquoi ne pas être seul, à deux ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jackson Whittemore ▬ Loup-Garou ▬ Colton Haynes ▬ Libre
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)
» Une petite virée ft. Jackson Whittemore
» Qu'est-ce que tu me veux? (Pv) Jackson Whittemore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf's Revenge :: Beacon Hills :: Le Centre-Ville :: Quartier chic :: Appart' : Peter-
Sauter vers: