Forum NC-16 à mention de relations Homme/Femme - Homme/Homme - Femme/Femme
 

Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Beacon Hills :: Le Centre-Ville :: Restaurants & Bars :: Bleu Lagon
MessageSujet: Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan] Mar 6 Fév - 20:07
Coincé VS Dévergondé

Tobias Rapier & Matt Morgan

Il était soulagé que l'heure de la pause de midi soit arrivée, au moins autant que ne devait l'être ses élèves quand la sonnerie marquant la fin de leur cours avec lui. Ces jeunes gens avaient eu à subir sa mauvaise humeur, celle-ci ayant prit naissance à cause du professeur d'économie qui avait tenu à lui expliquer longuement les règles de ce sport qu'il enseignait aux élèves. La crosse, un sport qui semblait avant tout brutal, et dont il n'avait pas réussi a comprendre les enjeux malgré tout les efforts de son confrère. Le professeur Finstock l'avait regardé avec un cet air ahuri qui le caractérisait si bien lorsqu'il lui avait dit qu'il avait joué au criquet étant enfant, ne comprenant pas en quoi ce sport pouvait être aussi captivant que celui qui le passionnait. Il était revenu dans sa salle de classe, distribuant mot cassant et heures de colle à ses élèves.

Il poussa la porte du seul bar qu'il connaissait dans cette ville, se dirigeant vers le bar aussi vite que sa canne et sa jambe encore fragile le lui permettait. Il espérait juste que son passage ici se erminerait d'une meilleure façon que lors de sa dernière visite en ces lieux. Il grimpa sur un des tabouret à sa disposition avant d'attendre patiemment que le jeune serveur aux cheveux ébènes ne s'intéresse à lui. Lorsque son tour arrivé, il fit un sourire au jeune homme avant d'énoncer sa commande, remmetant sa cravate dans un geste automatique.

- Bonjour  jeune homme, ce sera deux whisky, écossais et sans glace.

Il regarda autour de lui, appercevant une femme en train de manger au bout du comptoir avant de se raviser et de faire gonfler sa demande.

-Ajoutez y un bagel s'il vous plaît. Quelque chose avec de la viande dedans.

Il regarda le jeune homme partir en direction de la cuisine pour annoncer sa demande avant de revenir s'affairer derrière le bar. Il en profita pour sortir son portefeuille, de sa veste noire. Il ferma les yeux quelques instants, calculant le montant de sa note et ce qu'il devrait y ajouter pour laisser un pourboire confortable au barman. Il déposa les billets sur le zinc du comptoir, rangeant le reste dans sa poche à l'instant même ou ses verres apparurent devant lui. Il poussa l'argent vers le garçon, le remerciant rapidement d'un geste de la main pour finalement boire son premier verre d'une seule traite.

Grimaçant légèrement à la brûlure de l'alcool, il prit son second verre, le faisant tournoyer entre ses doigts, attendant que son repas soit prêt. Il sorti une cigarette, la porta à ses lèvres avant de l'allumer et profiter de ce moment de détente qui s'offrait devant lui.


Parce qu'il suffit d'une mauvaise journée pour rendre marteau le plus équilibré des hommes.
Tobias Rapier
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 43 ans
Métier: Professeur de Lettres
Race: Humain - Chasseur
Hunter
Hunter
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan] Mar 6 Fév - 20:53

Matt avait décidé que son fils méritait un bon repas. Il avait été un vrai petit ange avec lui, pourquoi ne pas lui offrir un bon repas ?  Alors il avait parcouru rapidement la ville sur son téléphone pour trouver un bar qui acceptait les enfants le midi. Il fini par en trouver un et consulta rapidement les avis. Favorable. Bien. Il grimpa en voiture, hors de question de prendre la moto avec Nash.

Apres quelques minutes il se gara devant le bar et sortir. Il prit son fils sur son dos et poussa la porte. Il jugea l'intérieur, depuis l'encadrement. Du haut de ses deux mètre et cent vingt kilos de muscle bandés avec sa barbe hirsute, ses cheveux long et ses tatouage, il était impressionnant. Jusqu'au moment ou une petite tête bouclé dépassa de son épaule pour regarder ce qu'il y avait devant. Nashoba tendit le doigt vers le bar et le nagual s'y dirigea en souriant en entendant son petit scander burger, avec impatience. Il l'aimait et le couvait avec tendresse. Il était tout ce qu'il lui restait. Il installa son fils sur un tabouret non loin de l'éclopé et prit place aussi.

La grande perche avisa un homme avec une canne, style bcbg bobo chic et se fit la réflexion qu'ils étaient l'un opposé a l'autre. Matt se contra sur son fils un peu et vérifia qu'il ne risquait pas de tomber avant de passer commande.

-Un menu enfant burger coca, un menu burger adulte, avec une assiette de tacos, du chili, deux hot dog et une mini pizza. Et de la bière s'il vous plait. Ah, si vous pouviez mettre une paille dans le coca, ce serait gentil.

Il remarqua que son fils c'était glissé sur le bar et cela le fit rire. Il secoua la tête en venant frotter son nez contre le sien. Malgré ses air de gros dur, il avait tout du papa poule, aimant et protecteur. Il ne fit pas redescendre son fils de là, veillant à ce qu'il ne fasse pas de bêtise pour autant. C'est alors qu'il percu la cigarette. Ses yeux prirent une teinte vertes, qui s’éclipsa aussi rapidement qu'elle fut arrivée. Il se tourna vers l'homme et se racla la gorge pour attirer son attention.

-Excusez moi, pouvez vous ne pas fumer avec le petit à côté, se serait gentil, pour sa santé tout ca...

La menace etait clairement sous entendu. Hos de question de mettre le gamin en danger ou a proximité de cette pipe a mort. C'est que Nash se redressa et imita son papa quand il le grondait ; debout sur le tabouret, point sur les hanche et penché en avant.

-Faut écouté papa ! Sinon fessée ! Vilain ! Ouuuuhhhhh!

Matt se retint de rire en voyant son fils si sérieux. Il tenta de garder son sérieux mais il se devait de se faire respecter un minimum quand même. Donc il garda son sang froid même si son regard brillait d'amusement.


Matt Morgan
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 30 ans
Métier: Papa
Race: Autre - Nagual
Autres TW
Autres TW
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan] Mer 7 Fév - 1:49
Coincé VS Dévergondé

Tobias Rapier & Matt Morgan

Il se retourna en entendant une voix fluette dans le bar. Son cœur se serra lorsqu'il aperçu un jeune enfant juché sur les épaules d'un mastodonte. Le petit devait avoir trois ans, maximum quatre. L'âge de Charles lorsqu'on lui avait enlevé. Depuis ce jour il avait tout fait pour éviter ce genre de contact. Quinze années passées à parcourir le monde, a traquer et dépecer des créatures sans foi ni loi avaient bien aidées.  Tout comme le fait de planifier ses visites annuelles chez ses parents en prenant bien garde à ne pas tomber sur ses frères et sœurs ainsi que leurs progénitures.

Pour faire simple le dernier enfant dont il avait été proche était le sien, alors qu'il tenait son petit corps brisé et vidé de toute vie entre ses bras. Quelques secondes avant de voir sa femme se faire égorger sous ses yeux par un monstre.

Il se perdit dans la contemplation de son verre de whisky, cherchant à détourner son attention du petit être qui venait d'être installé sur le bar. Sa nourriture fut déposée devant lui, il releva juste les yeux vers le barman, le gratifiant d'un remerciement rapide et peu sincère. Il regrettait déjà d'être venu dans cet endroit et se demandait s'il n'aurait pas juste dut emmener de quoi se restaurer dans sa salle de classe comme il le faisait habituellement. Il entendit d'une oreille distraite la commande de celui qui devait être le père du petit bonhomme qui semblait commencer à s'agiter sur le bar. Le contenu de celle-ci lui fit presque froid dans le dos, mais expliquait en quelques sorte la carrure de l'homme. Lui même n'avait jamais été un gros mangeur, et depuis le décès de sa femme et son fils il lui arrivait même de passer des journées sans se nourrir, oubliant tout simplement ce besoin pourtant vital. Il tira quelques bouffées de nicotine sur sa cigarette, sursauttant en entendant l'homme aux cheveux longs le réprimander après un raclement de gorge tout sauf discret. Il darda l'homme d'un regard noir, avant de laisser le petit objet s'échouer dans le verre qu'il avait vidé. Il fit ensuite glisser ce dernier le plus loin possible de l'enfant, avant de s'excuser avec sincérité.

-Je suis navré,  c'était en effet tout à fait irresponsable de ma part de ne pas l'avoir éteins en vous voyant entrer dans cet établissement.

Il attrapa son verre, cherchant un palliatif à ce petit plaisir trop rapidement écourté à son goût. Mais il manque de s'étrangler avec le contenu de ce dernier en voyant le petit se redresser  sur le tabouret près du sien, droit comme la justice et le toiser un air très sérieux au visage. Il tenta de garder son sérieux et de ne rien montrer du mal être que provoquait cette situation en lui. Il se contenta de répondre à l'enfant, lui parlant aussi sérieusement que possible, comme le méritais le jeune homme qu'il était.

-Je ne compte pas mettre ton papa en colère. Une fessée  dans cet endroit serait une scène gênante, aussi bien pour lui que pour moi je pense.

Il n'avait rien loupé du regard amusé du père du petit. Même si ce dernier tentait de garder un air aussi sérieux que possible face à l'imitation dont il venait d'être l'objet. Il mordit dans son bagel, tentant d’essuyer unE possible trace de sauce qui aurait pu venir tâcher son costume et ainsi ruiner la réputation de maniaque du contrôle qui ne le quittait déjà plus au lycée au bout de seulement deux semaines d'enseignement dans cette ville.

Sentant le regard du petit garçon sur lui, il se tourna vers lui un sourire aux lèvres. Puis détourna le regard, continuant son repas, avant de finalement faire signe au serveur pour que ce dernier lui apporte un nouveau verre.



Parce qu'il suffit d'une mauvaise journée pour rendre marteau le plus équilibré des hommes.
Tobias Rapier
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 43 ans
Métier: Professeur de Lettres
Race: Humain - Chasseur
Hunter
Hunter
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan] Mer 7 Fév - 2:24

Une odeur que Matt ne connaissait que trop bien lui emplit les narines. La tristesse. Il ne loupa rien des réactions de l'éclopé à côtés de lui. Le moindre tressaillement, il l'avait perçut. Pourtant il ne dit rien, le remerciant d'un signe de tête avant dre secouer la tête, tout sourire. Son fils était la joie de vivre incarné. Ses frères aussi l'avaient été. Comme sa tendre femme. Un voile de tristesse rempli son regard mais il se reprit assez vite, hors de question de laisser son fils le voir ainsi. Ni personne d'autre en fait. Il avisa le repas de l'homme et secoua la tête. Pas un repas ça ! A peine un casse dalle !

Nashoba regardait l'homme, curieux. C'était rare ceux qui – dans les bar – ne voulaient pas énerver son papa. Sa stature faisait que beaucoup se sentait… Amoindrit en sa présence et cela finissait souvent en baston, avec un petit Nana qui encourageait son père. Du coup là… Puis il vit la canne et échappa a la surveillance de son père pour descendre – il remerciait le serveur et commandait déjà autre chose – et aller droit vers la canne, sans prendre la peine de demander et voulu l'attraper. Elle était jolie la canne.

-Tu es zun couillon de richard?

Matt entendit cela et faillit s'étouffer avec sa bière, cherchant son fils des yeux. Sa voix aiguë et son zozotement rendait la phrase innocente a souhait. Et on comprenait rapidement que le père n'était pas le plus érudit des hommes. Et qu'il avait un sacré langage. Il se leva en pestant dans sa langue maternelle – l'amérindien – et alla récupérer son fils en lui mettant une petit tape sur la tête, rien de violent, juste pour le reprendre. Puis il regarda l'éclopé en se passant une main dans les cheveux.

-J'suis désolée mon gars, le petit est… Enfin, le prenez pas contre vous quoi. Nashoba. Excuse toi, ou c'est moi qui boirait ton milkshake.

Et là, ce fut le drame. De nature théâtrale, Nashoba mit ses mains sur son coeur, prit une mine outrée et se laissa tomber en arrière. Son crâne n'évita le sol que grâce a la vitesse surnaturel de son père, ce qui paraissait étrange vu sa stature. Il allait l'egueuler quand l'enfant le prit de court, une fois de plus.

-Orage ! Au des poires ! Au vielles zénemis ! Nê donc tant vu que pour cette famie?!

- … Nash… C'est « Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie ! N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? »… Tu y est presque c'est bien. Mais vois tu, là ce n'est pas le moment de faire ton cirque. Alors présentes tes excuses veux tu?

Pourtant, on sentait qu'il se retenait de rire alors que l'enfant lui, parti dans un rire pure et cristallin. Le géant secoua la tête en se redressant, le petit monstre dans ses bras. Il retourna a sa place, son ventre grondant tel un Charybde affamé. Nashoba lança un « pardon monzieux le bouje » ce qui fit céder les rempart du père qui parti lui même en fou rire. Du voix qui était à l’opposé de celle de son fils. Grave et profonde. Pourtant, tout ce calma bien vite avec l'arrivé des plats. Les deux semblèrent se calmer d'un coup et se jetèrent sur la nourriture, remerciant le serveur entre deux bouchés. Le gosse avait un sacré appétit pour son âge. Et le père… N'en parlons pas.


Matt Morgan
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 30 ans
Métier: Papa
Race: Autre - Nagual
Autres TW
Autres TW
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan] Jeu 8 Fév - 12:35
Coincé VS Dévergondé

Tobias Rapier & Matt Morgan

Il avait failli s'étouffer avec sa nourriture en entendant le petit, et l’appellation avec laquelle ce dernier venait de s'adresser à lui. Il se mordit la lèvre pour ne pas répliquer de façon cassante comme il l'aurait fait si cela était sorti de la bouche d'un adulte, fixant le petit bonhomme alors que ce dernier se faisait réprimander par son père. L'homme s'était redressé grommelant quelque chose dans une langue qui lui était inconnue. L'homme se passa une main dans ses cheveux longs, le regardant d'un air gêné avant de s'excuser pour le comportement de son garçon. Mais de tout cela il ne retint qu'une seule chose, la familiarité de ce dernier qui avait le don de la choquer, plus encore que les termes utilisés par le petit.

Il n'eut pas le temps de faire une remarque à ce sujet que le petit se laissait tomber de la chaise, pour finalement être rattrapé par son père dans un réflexe qu'il jugea bien trop rapide pour être naturel. Son cœur fit un bond, autant à cause de la frayeur qu'il avait eue en voyant l'enfant chuter de cette façon, mais également suite a cette situation qu'il ne connaissait que trop bien. Des êtres aux pouvoirs étranges il en avait côtoyé a nombreuses reprises, passant même ces quinze dernières années a en traquer certains. Seul la vision du petit, lui faisant comprendre que l'homme au physique presque Néandertalien le rassura sur la nature de l'adulte. Il n'était pas un de ses parasites, un de ses morts ambulant. Ces sangsues, aussi contre natures soient elles n'avaient pas la possibilité de se reproduire. En tout cas pas à sa connaissance. Cette déduction faite, il se détendit considérablement, se laissant même aller à un sourire en entendant le petit citer le Cid, qui même de façon aussi déformée  était clairement reconnaissable. L'enfant avait le goût de la dramaturgie excessive, tout comme Charles l'avait eu lui même.

Le père reprit son petit, citant les quelques vers de façon plus...conventionnelle avant de rappeler au petit qu'il devait s'excuser pour son comportement. Il se moquait bien de ses excuses, mais il comprenait bien que l'homme ne veuille pas laisser passer un tel vocabulaire, surtout dans la bouche d'un aussi jeune enfant. Il se demandait d'ailleurs d'ou ce bonhomme pouvait tenir ce langage fort coloré. Il l'observa, souriant malicieusement avant de faire claquer sa langue contre son palais et finalement oser se lancer, d'une voix claire et assurée.

-« Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers, que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ? » Corneille est une très belle référence culturelle, et je suis très impressionné. Te voilà à un meilleur niveau que la plupart des jeunes gens que je cotoie habituellement.

Il porta ensuite son verre à sa bouche, le vidant avant de tousser en entendant les excuses du petit, qui furent suivi de deux éclat de rire. Il se retourna voyant père et fils rire ensemble cette image lui brisant le peu de joie que l'enfant avait réussi a faire naître en lui. Leurs deux voix si différentes, mais aussi complémentaires dans leur joie de vivre. Tout cela la fit penser à son garçon, qui serait bien grand à présent s'il était encore à ses côtés. Un jeune adulte, désireux d'autonomie et de liberté. Il n'arriva pas a dire au petit qu'il était tout pardonné pour les termes qu'il avait employé, les mots restant coincés dans sa gorge. Ne voulant pas prendre le risque de laisser une voix pleine de trémolos lui échapper, juste ne pas infliger ça à cet enfant, ou même à son père. Ne pas gâcher leur moment.

Il se contenta de faire signe au serveur, avant de s'adresser à lui avec une voix plate, froide dénuée de toute émotions, celle qui était devenue la sienne avec les années. Celle que Maryssa haïssait, trouvant qu'elle ne faisait rien de bon à part renforcer ce côté bon anglais protestant, un peu coincé sur les bords qu'il affectionnait tant lui même.

-Jeune homme un café et ma note je vous prie.

Il vida la tasse dès qu'elle fut posée devant lui, sortant son portefeuille pour régler ses consommations avant de vider son dernier verre. Il agrippa le pommeau de sa canne, comme si sa vie en dépendait avant de se laisser glisser de son tabouret atterrissant sur sa mauvaise jambe ce qui lui tira une grimace et un grognement tout sauf poli. La main posée sur sa cuisse, tentant de masser cette dernière pour atténuer la douleur, il fit un premier pas en direction de la porte, boitant un peu plus qu'à l'accoutumée. Il leva juste la tête vers le duo, adressant une dernière parole à leur égard en guise politesse.

-Bon appétit à toi jeune homme. Monsieur également.



Parce qu'il suffit d'une mauvaise journée pour rendre marteau le plus équilibré des hommes.
Tobias Rapier
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 43 ans
Métier: Professeur de Lettres
Race: Humain - Chasseur
Hunter
Hunter
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan] Jeu 8 Fév - 18:55

Le père fut plus que surprit d'entendre l'homme répondre à son fils avec la suite. Il ne connaissait personne qui pouvait le citer sans se tomper. Cela lui rappela Aleeshanee, qui le citait à tout va. Alors, avec son fils sur la hanche, Matt poursuivit.

 »Mon bras qu'avec respect tout l'Espagne admire, mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire, tant de fois affermi le trône de son roi, trahit donc ma querelle, et ne fait rien pour moi ? » C'était la pièce favorite de ma femme. On a le livre a la maison et je le lui lit tout les jours depuis qu'il est petit. Cela à du lui rentrer dans la tête à force. Mais il a une bonne mémoire et à parlé très tôt, sans doute poussé par ses frères.

Pas idiot, Matt sentit le changement dans l'air, aussi brutal qu'une dépression avant une tornade. Il tourna son visage vers l'éclopé, la bouche pleine. Il avala rapidement et plissa les yeux. Le timbre de la voix avait changé aussi. Il restait là, surveillant, tentant de comprendre ce qui avait provoqué ce changement, mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Il fronça un sourcil alors que son fils leva le nez vers lui. Son regard enfantin alla de lui à l'homme bien habillé. Et, tel un cheveux sur la soupe, il se tourna totalement vers lui, tirant un peu sur sa manche pour l'interpeller.

-Dis monzieu. Pourquoi tu es comme papa quand y voit la photo de maman ?

Matt écarquilla grand les yeux, un peu choqué du culot de son gamin alors que leur voisin de table venait de se lever et de les saluer pour partir. Il ne savait plus où se mettre, pauvre homme. Mais l'enfant n'en avait cure et attendait une réponse sincère de son interlocuteur. Son regard, sans mensonge, scrutait l'éclopé, revenant toujours à cette canne en froncant ses petits sourcils. Alors, il fini d'engloutir son repas et tapa son père pour qu'il fasse de même, sans lâcher l'homme des yeux.

-Papa mange ! Vite. Monzieu, tu es mon ami pas vrai ? Alors tu dois pas être triste ! Je suis ton coupain maintenant!

Le père en avait perdu l'appétit, il fit signe au serveur de lui faire un sac a emporté et se leva en prenant Nashoba dans ses bras, un peu jaloux de l’intérêt de ce dernier pour un non nagual. Il avait cette peur protectrice dans ses geste, celle de celui qui a tout perdu et refuse de perdre son trésor. Mais d'un côté, il était fier de la bonté dont faisait preuve son fils. Il refusait d'abandonner quelqu'un qui allait mal. En fait, il était pas si mal élevé le gamin… En tant que père, il ne s'en était pas trop mal sortie… Cela le rassura un peu sur les doutes qu'il avait quant à ce rôle en solitaire qu'il semblait avoir du mal à gérer. Il attrapa le sac et suivit l'instinct de son petit en suivant l'homme. Une fois dehors, Matt soupira.

-Je suis désolé de vous suivre… Mais Nashoba ressent le besoin d'être proche de vous et j'ai confiance en son instinct. Zêtes un solitaire hein?

-T'es comme mon papa ! Donc t'es mon ami!

Cela le fit sourire et il attendit, ne voulant pas vraiment s'imposer à lui mais il savait que son fils ne lâcherait pas l'affaire si aisément...


[/color]
Matt Morgan
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 30 ans
Métier: Papa
Race: Autre - Nagual
Autres TW
Autres TW
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan] Ven 9 Fév - 17:46
Coincé VS Dévergondé

Tobias Rapier & Matt Morgan

Il sort de ce bar aussi vite que sa jambe et sa canne le lui permettent, sentant une boule se former dans sa gorge suite aux mots que vient de prononcer ce petit garçon. Son alliance semble peser une tonne autour de son annulaire, et le fait de savoir que cet homme est sûrement dans la même situation que lui ne la rend pas plus simple à vivre. Au contraire, elle ne fait qu'aider cette rage qui ne le quitte toujours pas après toutes ces années, à grossir un peu plus. Il claque la porte du bar derrière lui, avant de laisser un sanglot secouer sa gorge, une marque de faiblesse qui ne lui donne qu'une envie, rentrer chez lui et ne plus en sortir.

Le pire dans tout cela, c'est ce petit bonhomme qu'il continue d'entendre depuis l'endroit ou il se trouve. Il ne veux même pas l'entendre, encore moins lui parler et lui infliger son état. Lui comme son père n'ont certainement pas besoin de se rajouter un sale type alcoolique dans leur tableau familial. Mais bon, il ne sait plus quoi dire lorsqu'il entend la porte du bar s'ouvrir a nouveau, avant de laisser place à la voix de l'homme. Il a envie de lui crier dessus, de lui dire qu'il n'est qu'un inconscient de laisser son enfant suivre et s'accrocher ainsi au premier paumé aux yeux tristes venu.

Mais non, il n'en a pas le courage, déjà car la stature de ce mastodonte qui le dépasse de loin en taille et en volume l'impressionne, mais aussi parce qu'il ne veux pas le mettre dans une situation gênante devant un enfant aussi jeune. Le sien qui plus est. Alors il continue son chemin, son boitement ne faisant que s'accentuer alors qu'il continue son chemin, partant doucement en direction du lycée, faisant juste comme si rien ne venait de se passer. Mais les larmes qui glissent sur ses joues ne trompent pas à propos de l'état dans lequel cette situation vient de le plonger. Il ne cherche même pas à répondre réellement, laissant juste quelques mots durs et froids comme son âme et le cœur de ceux qu'il chasse lui échapper.

-Quand on a plus rien, ni personne...On le devient forcément.

Il était mort en même temps que sa femme et son fils ce jour là. Ses pulsions suicidaires ne faisant que lui faire comprendre qu'il était bien trop lâche pour partir définitivement et les rejoindre. Ces périodes, ou il restait cloîtré chez lui, arme à la main avant de finalement s’écrouler saoul, en larmes une vieille photographie dans la main. Il espérait juste que cet homme n'en était pas rendu à ce point là lui aussi, et il l'enviait en même temps. Lui qui aurait tout donné pour pouvoir ne serait ce que serrer une dernière fois Charles dans ses bras, il enviait cet homme qui n'était pas aussi seul que lui l'était.

Ce furent les paroles de ce petit garçon, Nashoba, qui le firent se retourner. Il prit juste la peine d'essuyer ses larmes avant de le faire, passant un main rapide sur ses joues. Il lui sourit, avant de bafouiller quelques mots.

-Je..Je suis sur que tu es un jeune homme très intelligent. Mais tu dois savoir que les gens tristes depuis trop longtemps deviennent souvent méchants. J'espère que ton papa ne finira jamais comme moi. Même s'il lui arrive d'être triste, il a toujours un gentil petit garçon près de lui. Tu trouveras un bien meilleur copain que moi.

Il relève ensuite les yeux vers le papa du petit, continuant à se demander comment un telle force de la nature peut elle réellement exister, et ce créature surnaturelle ou non. Il sorti son paquet de cigarette et un crayon d'une de ses poches, griffonnant rapidement sur un bout de carton avant de le déchirer et le tendre à l'homme.

-Pour le petit, et vous aussi bien sur. Votre femme aimerait sans doute que vous continuiez de lui faire découvrir de belles œuvres. Allez au lycée de Beacon Hills, et dite que vous venez de la part de Monsieur Rapier. Il vous laisseront emprunter ce que vous voulez. Au revoir.

-Il rangea le reste de son paquet dans a poche, ayant juste sorti une de ses cigarettes pour la porter à sa bouche en tournant le dos aux deux autres. Il avait parlé à l'adulte d'une voix plate et sans émotion, son au revoir n'étant qu'une façon polie de lui dire adieu et lui souhaiter une bonne continuation. Il accéléra le pas, ne laissant pas sa douleur physique ou mentale l'atteindre. Des ronds de fumée s'échappant de sa bouche alors que les larmes reprenaient leur routes sur ses joues, laissant des sillons argentés apparaître sur son visage.

C'était décidé il rentrait chez lui, il n'était pas en état de continuer sa journée, en tout cas pas tout de suite.



Parce qu'il suffit d'une mauvaise journée pour rendre marteau le plus équilibré des hommes.
Tobias Rapier
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 43 ans
Métier: Professeur de Lettres
Race: Humain - Chasseur
Hunter
Hunter
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Coincé VS Dévergondé [PV avec Matt Morgan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Palmares Of Matt Morgan
» Aux yeux du souvenir.
» WWE Tables, Ladders & Chairs - 18 décembre 2011 (carte)
» Je sais pas où je vais. [Avec Matt Tyler]
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf's Revenge :: Beacon Hills :: Le Centre-Ville :: Restaurants & Bars :: Bleu Lagon-
Sauter vers: