Forum NC-16 à mention de relations Homme/Femme - Homme/Homme - Femme/Femme
 

Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Beacon Hills :: La Ville :: Quartiers résidentiels :: Maison Whittemore
MessageSujet: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Dim 21 Jan - 11:23

Jackson Whittemore

ft. Theo Raeken

「 Est-ce que tu m'aimes ? 」
Respectant une distance raisonnable, Jackson observa son petit-ami faire. Non, il n'en profitait pas pour le mater... bon, si. Ce n'est pas comme s'il avait eu tant que ça l'occasion de le faire. Theo était beau, sexy et plein de charme, il l'avait remarqué au premier coup d’œil. Il avait aussi toutes ces qualités, bien sûr, mais ce n'était pas pareil. Theo n'était pas son reflet dans le miroir et il était encore comme un diamant brut. À l'état pur. Qui ne demandait qu'un peu d'attention pour briller de mille éclats.

En même temps, est-ce qu'il avait vraiment envie qu'il brille de mille éclat et qu'il attire encore plus l'attention des autres ? Peut-être pas, non. Mais il avait envie de prendre soin de lui, c'était indéniable. Il était tellement attiré par lui que ça en devenait difficile de se concentrer sur ce qu'il lui disait. Il fallait vraiment qu'il fasse quelque chose pour ça, par exemple penser à Scott, Melinda... Brr, Melinda. Définitivement, cette pensée le ramenait les pieds sur terre. Une véritable douche glacée digne de ce nom. Il espérait juste ne pas avoir ce genre de pensée à l'impromptu au pire moment. Ce serait vraiment la honte pour lui d'avoir un « accident ».

Il écouta donc attentivement les paroles de Theo, n'étant absolument pas au courant qu'il y avait eu un autre Kanima, même artificiel. Ça voulait dire qu'on pouvait en créer des comme ça ? Mais pourquoi faire ? Ça lui faisait froid dans le dos, franchement. Encore des loup-garous d'accord, mais un Kanima ! Sérieusement ! Qui avait eu cette idée complétement grotesque ? Il n'était même pas sûr de pouvoir faire face à ce genre de menace dans l'état actuelle des choses. Ça ne l'empêcha pas de sourire en entendant les mots de Theo.

- Bon à savoir !

En effet, et il valait mieux le savoir maintenant que bien plus tard, quand il y aurait des petits bouts de chair un peu partout de Scott ou de... Melinda. D'accord, il pouvait se défouler sur elle. Le seul cas de conscience que ça lui impliquait c'est que Theo se salisse une fois de plus les mains. Il ne voulait pas le voir couvert du sang de Melinda bien qu'il puisse comprendre que Theo veuille se jeter sur quiconque lui ayant fais du mal, et ça lui faisait même plaisir dans un sens, c'est la première fois que quelqu'un voulait le protéger. Mais Melinda... Theo était trop bien pour salir ses mains sur ça. Il avait juste envie de le prendre dans ses bras et montrer toute l'affection dont il était capable, se reconstruire auprès de celui qu'il aime plus que tout, cette catin ne faisait pas parti du programme.

Il laissa à sa chimère le soin de prendre sa main et en profita pour entrelacer ses doigts aux siens. Il aimait cette sensation. Il le suivit jusqu'à se retrouver dehors et serra un peu plus cette main dans la sienne, se disant que c'était la première fois qu'il prenait la main de quelqu'un dans la rue. Est-ce que ça rendait ce moment spécial ? Et bien, tous les moments qu'il passait avec Theo était spéciaux à ses yeux de toute façon.

Ça le terrifiait toujours, l'effet qu'avait Theo sur lui, il avait l'impression de foncer à cent à l'heure sur l'autoroute, toujours tout droit, en sachant qu'il était possible qu'il y ait un mur en plein milieu. Il ne savait pas où, quand, comment, il n'y en avait peut-être pas mais ça restait une possibilité. Et pourtant, si c'était pour Theo, il était prêt à prendre le risque. Le risque d'avoir le cœur brisé, la seule chose décente qui lui reste, et il avait beau savoir qu'il avait fais des choses pas bien, commis des meurtres, il n'avait aucune envie de s'éloigner de lui. Il était la seule personne avec qui il se sentait vraiment bien, enfin lui-même. Quand bien même il était peut-être en train de se faire manipuler comme un bleu, si c'était le prix à payer pour avoir ce bonheur au moins une fois, ça lui allait.

- C'est vers la ville... je n'y suis jamais allé mais je connais la route.

Gardant sa main dans la sienne, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde, il se mit à avancer parmi les rues le guidant à travers le centre ville qu'il ne connaissait que trop bien. Il avait vécu des années ici et bien qu'il faisait son possible pour être un modèle de perfection, ça ne l'empêchait pas de se balader de temps à autre. Il n'avait pas eu peur de se faire attaquer dans un recoin sombre puisque son père l'avait inscrit à des cours pour qu'il puisse défendre seul. Et pourtant, il avait réussi à se faire avoir par McCall, ça il ne s'en remettait toujours pas. Soit dit en passant, il avait triché puisqu'il était alors doté de pouvoirs surnaturels. Quel enfoiré. Et c'est là que la vie avait lancé un de ses coups de pute, Derek l'avait mordu pour qu'il devienne à son tour un loup-garou, et au lieu de ça, il s'était transformé en Kanima. Super. Magnifique. Ça aurait pu être pire tout de même, il aurait pu tout simplement mourir. Et Derek aurait eu une nouvelle mort sur la conscience.

Il se souvenait sans mal du soir où il avait tué Peter sous ses yeux. Il ne connaissait encore rien de ce monde et c'est la première chose qu'il avait réellement vu. Ça l'avait marqué. Il en avait fais des cauchemars pendant des jours, ça en plus de l'attaque de Peter sur lui et de la tête de Derek quand il l'avait mordu. Une vraie tête de cinglé. Difficile de croire qu'à présent il voulait l'aider et être un peu comme son mentor... les gens n'avaient de cesse de le surprendre. Est-ce qu'il pouvait le croire ? Est-ce que deux ans suffisait à changer une telle personne ? Ça l'avait bien changé, lui...

Alors qu'il marchait dans la rue, il observa le visage de son partenaire. Il se dit qu'il pourrait le regarder pendant des heures et que rien que le fait de l'avoir à ses côtés comblait son cœur de façon étonnante. C'est comme si depuis toujours il avait un manque et Theo comblait ce manque. Un peu comme l'autre moitié de soi-même ? Il n'avait jamais crû à ce genre de chose, mais maintenant il ne savait plus vraiment quoi croire.

- Tu sais, je...

Commença-t-il, mettant un terme à ce silence tranquille qui s'était installé entre eux. Mais qu'est-ce qu'il allait dire ? Qu'il n'avait jamais été aussi heureux que depuis qu'il avait rencontré Theo ? Mais qu'il avait l'impression d'agir sous un coup de folie tellement ça lui paraissait dingue ? Pas sûr que ce soit le genre de choses qu'avait envie d'entendre Theo qui devait lui aussi se poser milles et une question.

- Je me demandais... si après ça, tu accepterais un vrai rendez-vous ? Parce qu'on s'est rencontré, on s'est tombé dans les bras, on n'a même pas fais de sortie digne de ce nom, aller au cinéma ou... je sais pas, quelque chose qui te plaise ?

Et si par la même occasion ça l'empêchait de lui sauter dessus comme un loup en manque de chair fraîche, ça serait pas mal. Il savait que Theo était mal à l'aise avec la partie sexe et même si ça arriverait tôt ou tard, il voulait le mettre dans les meilleurs conditions. Il n'avait pas envie de lui faire peur et qu'il lui file entre les doigts parce qu'il est trop pressé.

Observant les alentours, il sut qu'ils étaient à mi-chemin et l'arrivé à la maison qu'il aurait dû avoir enfant, se faisait de plus en plus proche.



Merci Stiles <3
Jackson Whittemore
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Race: Loup-garou - oméga
oméga
oméga
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Mar 23 Jan - 12:32
Est ce que tu m'aimes
Le manque de terreur ou de choc de la part de Jackson fasse à ce qu'il venait de lui dire lui ravit le cœur une fois de plus. Celui-ci semblait avoir compris que ses travers et ses pulsions meurtrières étaient une partie de lui, qui certes semblait apaisée, surtout au contact du blond, mais à laquelle il ne faudrait pas grand chose pour revoir le jour. Il se sentait si bien ainsi, sa main dans celle du loup, qu'il ne cherchait même pas à dissimuler celui qu'il était réellement. Que ce soit le gosse innocent ou le monstre. Il voulait juste tout faire pour éviter d'affoler Jackson en lui parlant de son passé, proche ou lointain. Trop de traumatismes, durs à avouer, encore plus compliqués à assumer, qui avaient fait de lui l'être qu'il était devenu.

Tout ce qu'il voulait s'était se donner une chance, une nouvelle chance en laquelle il n'aurait jamais cru, celle qu'il avait pensé ne pas désirer. Une vie normale, ou quelque chose y ressemblant en tout cas, car le soucis "Crocs et Griffes" ne simplifierait peut être pas tout celà.

Rapidement Jackson les fit progresser tout deux à travers la ville, il le suivait docilement, une inquiétude au fond de lui malgré tout :  Et s'ils venaient à croiser des membres de la meute ? La main de Jackson réchauffant la sienne l'aida a tenir bon, et se maîtriser un minimum pour ne pas laisser son cœur battre contre sa cage thoracique comme s'il voulait lui défoncer les côtes de l'intérieur. Un regard vers le visage de son blond, qui semblait bien pensif à présent, lui permettait de se contrôler et de canaliser cette envie de fuir sous sa forme lupine qui commençait à lui tirailler le ventre. Mais surtout c'était sa respiration, lente et régulière, nourrissant l'air ambiant de l'odeur si douce de son loup qui l'aidait à maîtriser la sienne en se calant dessus.

Il les sentait ces mots coincés dans sa gorge, ces tout petits mots qu'il n'osait dire au loup car il n'était pas sur de comprendre leur sens réel.  La voix de Jackson le coupa dans cette torture mentale qu'il s'infligeait, lui faisant redresser la tête pour observer ce dernier. Il lui sourit légèrement, l'encourageant par cette occasion à se lancer et oser lui dire ce qu'il avait sur le cœur. Une chose dont il était parfois lui même incapable, mais le blond semblait parvenir à gérer ses émotions. Enfin mieux que lui en tout cas, car il avait bien compris que les débauches de sentiments n'étaient pas non plus le point fort de son loup.

Il ne put s'empêcher d'être surpris par la demande du blond, ne comprenant pas vraiment l’intérêt d'un telle sortie. Après tout c'était déjà ce qu'il étaient en train de faire en cet instant, sortir ensemble, se balader, même si tout cela n'était pas dans un but totalement désintéressé. Voire pas du tout si on regardait leur situation de plus près. La fin de la question de Jackson l'aida à comprendre le but de la requête de ce dernier. C'était une sorte de rencard que ce dernier lui proposait... Une des ses choses que faisaient les personnes en couple ou en passe de l'être pour le peu qu'il en savait sur le sujet.

Il déposa un doux baiser sur une des pommettes de Jackson, se voulant rassurant et apaisant, tentant de lui faire oublier un tant soit peu ce qu'ils s’apprêtaient à faire. Il murmura quelques mots, ses lèvres posées tout contre cette peau qui sentait délicieusement bon et que sa langue voulait goûter a tout prix. Il la laissa taquiner doucement cette peau parsemée de grains de beauté.

-Bien sur. On fera ce que tu veux. Mais je te laisse choisir, la dernière fois que ça a été à moi de le faire j'avais huit ans et c'était pour aller rendre visite au père Noël.

Il éloigna ses lèvres de la joue de Jackson, non sans y avoir déposé un dernier baiser au préalable. Un sourire malicieux collé au visage, il regarda fixement le visage de son blond, plongeant dans ses beaux yeux si clairs.

-C'est une sorte de rencard que tu me proposes ? Juste pour être sur.

Il était avec Jackson, ce dernier ne trouverait sans doute pas sa question stupide, et quand bien même il le ferait il s'en moquait. Il voulait juste être certain d'avoir bien compris ce que ce dernier lui demandait.

Il continuèrent leur petite traversée de la ville, arrivant finalement près d'une maison devant laquelle Jackson se stoppa. Comprenant qu'il étaient finalement arrivées a destination, il se posta devant le loup, le serrant doucement contre lui pour finalement poser ses lèvres contres les siennes. Il s'éloigna rapidement, pour venir poser son front contre celui du blond, le tenant toujours fermement contre lui.

-Tu vas voir, tout va bien se passer. J'suis là et j'te lâche pas. Jamais.


T'as le temps d'en sauver au moins un

   (c) crackle bones
Théo Raeken
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 18
Métier: Libraire à mi-temps et psychopathe (ex bien sur) en cours d'intégration à la société
Race: Chimère - Loup-garou/Coyote-garou
Chimère
Chimère
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Mar 23 Jan - 13:40

Jackson Whittemore

ft. Theo Raeken

「 Est-ce que tu m'aimes ? 」
Parfois, Jackson avait l'impression que Theo s'inquiétait de choses futiles, ou peut-être pas si futile, il n'en savait strictement rien. Il ne le connaissait pas encore assez pour lire dans ses pensées, et quand bien même il le connaîtrait assez, il n'était pas sûr pour autant de pouvoir lire en lui comme dans un livre ouvert. Parfois on croit connaître quelqu'un et pouf, du jour au lendemain il devenait un parfait inconnu. Il ne faut se fier à rien, et ça il le savait, Melinda lui avait appris de la pire des façons.

Il avait envie de le faire parler, non, il voulait qu'il se confie à lui, pas seulement en tant que petit ami, enfin si en partie, mais il voulait aussi être son meilleur ami... celui qui l'écouterait d'une oreille attentive, celui vers qui il se tournerait quand ça ne va pas... est-ce qu'il en demandait trop ? Peut-être bien, mais il voulait être proche de Theo comme jamais il n'avait été proche de qui que ce soit. Il voulait conserver son intimité avec lui comme quelque chose de précieux et de rare où personne ne pourrait interférer. Peu importe ce que les autres diront, il savait une chose, c'est qu'il l'aimait et c'est tout ce dont il avait besoin. Il avait, bien sûr, conscience que Theo avait fais du mal, sans doute encore plus que ce qu'il avait laissé échapper, mais quelle importance ? Lui devait bien faire confiance à Derek et Peter qui l'avaient tués... Theo ne lui avait pas fais de mal, à lui.

Mais il ne lui demanderait rien. Il respectait son intimité et son choix de lui en parler ou pas, après tout ils avaient vécu des choses difficiles tous les deux et il pouvait parfaitement comprendre qu'il n'ait pas envie d'en parler, même à lui. Chaque chose en son temps, il finirait bien par lui dire ce qui le chagrine, ou alors à quelqu'un d'autre à qui il fait assez confiance pour ça. Il savait, du moins il pensait savoir, qu'on ne dit pas forcément tout à son petit ami, de peur de sa réaction ou ce genre de choses. Theo pouvait avoir peur tout autant que lui qu'il le quitte, et ce malgré la façon dont il essayait de le rassurer à ce sujet.

Il dépassait doucement les maisons les unes après les autres, presque trop vite à son goût, rien n'avait changé en deux ans, les maisons et les rues étaient les mêmes, le rendant presque nostalgique. S'il avait su comment ça se passerait à Londres, il ne serait jamais parti d'ici, et aurait rencontré Theo bien plus tôt. Mais est-ce que ça aurait été pareil ? Il n'était pas sûr que le Jackson d'il y a deux ans aurait pu faire autre chose que d'envoyer bouler Theo, pour différentes raisons, notamment parce qu'il tenait à la vie et que traîner avec un meurtrier sanguinaire qui avait tenté de tuer Scott, ce n'était pas vraiment conseiller.

Sans doute avait-il trop souffert de la solitude pour rejeter quique ce soit. Sans doute avait-il trop souffert tout court pour ne pas donner sa chance à Theo. Après tout, qu'est-ce qu'il pouvait faire de pire que ce que lui avait fais Melinda ?

Jackson adorait la tendresse que Theo avait à son égard, comme là, à cet instant, où il lui donnait des baisers pour le rassurer. Il avait envie de le prendre dans ses bras et de le cajoler pendant des heures rien que pour ça, mais ce n'était pas le moment, il aurait tout le temps plus tard pour s'occuper de lui. Il le laissa faire, souriant doucement sous ses attentions, et sentant son cœur palpiter de bonheur. Ça avait peut-être l'air niais comme ça, mais s'il ne pouvait pas l'être avec Theo, avec qui pourrait-il l'être ?

Il l'attira doucement un peu plus contre lui et l'embrassa furtivement à son tour, avant de laisser échapper un petit rire amusé. Il s'imaginait un petit Theo de huit ans allant gaiement sur les genoux du père noël pour lui demander il ne savait quelle babiole pour Noël, c'était adorable. Puis il secoua la tête de manière incrédule.

- Une sorte de rencard ? C'est un rencard. Un vrai. Et... , Jackson réfléchit quelques instants avant de sourire. Je pense savoir où je vais t'emmener.

Bien sûr il ne dirait rien à Theo, pas avant qu'il y soit, ce sera une surprise comme parmi tant d'autres qu'il comptait probablement faire dans les mois à venir à celui qu'il aimait. Ce n'était pas son genre, à la base, les surprises... surtout que Lydia détestait ça. Mais Theo était loin d'être Lydia et il allait certainement s'amuser à découvrir toutes les expressions qu'il pouvait avoir. Les une après les autres. Elles ne seraient rien que pour lui.

Est-ce que Jackson devenait possessif ? Possiblement. Theo était pour lui la personne la plus précieuse, ce serait curieux qu'il ne le soit pas un peu.

Ils arrivèrent finalement à l'endroit indiqué et regarda la maison juste devant lui. La maison dans laquelle il aurait dû vivre si ses parents n'avaient pas eu cet accident. Une belle et grande maison qui était exactement comme il l'avait imaginé, bien qu'il ne l'ait jamais vu auparavant. Il n'eut pas le temps de dire quoique ce soit, d'esquisser un geste, que Theo vint le rassurer en le prenant dans ses bras. Il le serra tendrement contre lui, en profitant pour respirer son odeur, puis répondit tendrement à son baiser. Il se laissa câliner et sourit, passant sa main libre dans les cheveux de sa chimère, conquit par ses mots.

- Merci.

Répondit-il simplement, avec toute la gratitude dont il pouvait faire preuve. Puis il se détacha de lui pour reprendre sa main et partir doucement vers la maison en cherchant la clé dans sa poche. Son cœur battait à tout rompre comme s'il s'approchait d'un danger, mais c'était ridicule. Ce n'était rien de plus qu'une maison avec son passé, pas de quoi être stressé à ce point. Il serra un peu plus cette main dans la sienne, se rappelant que Theo était avec lui et qu'il ne risquait rien. Pas avec lui à ses côtés, il pouvait tout affronter.

Il voulait mettre la clé dans la porte et se retrouva projeté en arrière par un champ de force invisible. Il afficha des yeux ronds.

- Qu'est-ce que...

Il semblait que la maison était protégé par de la poudre de sorbier... mais pourquoi ? Et depuis quand était-elle présente dans la maison ?



Merci Stiles <3
Jackson Whittemore
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Race: Loup-garou - oméga
oméga
oméga
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Ven 26 Jan - 12:33
Est ce que tu m'aimes

C'était donc bel et bien un rencard que lui avait proposé Jackson, il s'en été douté mais avait préféré en avoir la confirmation. Histoire d'être sur de ne pas s'être fait d'idées à ce sujet. Le sourire qui fit son apparition sur les lèvres de Jackson eut le don d'en faire naître un sur les siennes également. Même la mention de surprise qui aurait pu l'effrayer, lui qui aimait tout contrôler ne le gêna pas. Après tout le blond devait être bien plus habitué à ce genre de situation que lui, ce qui n'était pas bien compliqué tout compte fait. Il se contenta de lui faire un petit clin d’œil malicieux en réponse, n'ajoutant que quelques mots sur un ton qui relevait presque du défi.

-Surprends moi dans ce cas.

Oui il était joueur, comme souvent. Et laisser les rênes à Jackson ne le dérangeait absolument pas. C'était même le seul a qui il acceptait de mettre son destin entre les mains.

Il profita de cette étreinte, la chaleur de ce corps contre le sien, cette odeur qui le rendait docile, et qui pourrait tout aussi le rendre fou si son propriétaire le désirait. La tendresse de ces lèvres sur les siennes, puis cette main qui s'attarda dans ses cheveux lui réchauffèrent le cœur. Puis trop vite Jackson s'éloigna, prenant sa main dans la sienne pour s'approcher de cette maison, clé en main. Une grande maison, bien plus que celle ou il avait vécu avec ses parents lorsqu'il n'était qu'un petit garçon. Ces deux décennies presque sans habitants ne l'avait pas beaucoup fait souffrir, seules les hautes herbes de la cour montraient l'abandon dont elle avait été la victime.

Avant même qu'il n'ait eu le temps de réagir son loup fur propulsé en arrière, faisant monter un grognement rageur dans sa gorge. Il darda le blond d'un regard inquiet avant de chercher la source de ce rejet. Il fixa la porte, faisant descendre son regard le long de celle-ci avant de voir une traînée de poudre noire au sol juste devant celle-ci qui semblait s'étendre tout autour de l'habitation. Du sorbier, pas étonnant que Jackson ait volé de cette façon, par contre la présence de cette poudre n'augurait rien de bon pour la suite de la visite, et ne faisait que grossir le mystère autour de son blond et de ses origines. Il se précipita vers ce dernier, le relevant prestement, époussetant rapidement les vêtements de ce dernier. Il déposa un baiser sur le front du loup, récupérant la trousseau qu'il tenait toujours dans sa main.

-Je m'en occupe. Il y a définitivement un truc pas net ici, le fait qu'un malade ait collé du sorbier autour de ta maison n'en est que la preuve. On va trouver ce que ça cache.

Il laissa un bref baiser sur les lèvres de Jackson avant de se diriger vers la maison, les yeux luisants de hargne. Sans perdre de temps il fit une brèche dans la barrière de sorbier à l'aide de son pied, effaçant toute trace de poudre devant la porte avant d'insérer la clé dans la serrure. Il poussa la porte, l'ouvrant en grand sans prendre de précautions avant de s'incliner dans une parodie de révérence, observant Jackson du coin de l’œil.

-Si monsieur veut bien se donner la peine.

Une tentative d'humour, pour tenter de désamorcer la situation, et surtout ne pas rester obnubilé par ce qu'il venait de se passer.


T'as le temps d'en sauver au moins un

   (c) crackle bones
Théo Raeken
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 18
Métier: Libraire à mi-temps et psychopathe (ex bien sur) en cours d'intégration à la société
Race: Chimère - Loup-garou/Coyote-garou
Chimère
Chimère
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Ven 26 Jan - 13:51

Jackson Whittemore

ft. Theo Raeken

「 Est-ce que tu m'aimes ? 」
En l'observant, Jackson ne pouvait retenir un petit sourire. Theo était tellement adorable à ses yeux... sexy aussi, mais adorable. En fait, il avait du mal à l'imaginer tuant quelqu'un, c'est peut-être pour ça que même s'il lui avait avoué ses meurtres et tentatives de meurtre, il ne lui faisait pas peur. Il avait vu tellement de choses ces dernières années, croisé tellement de gens qui l'avaient fais souffrir, et devant se trouvait le seul qui prenait véritablement soin de lui. Il y avait pas photo, il pouvait bien continuer à tuer s'il le voulait, du moment qu'il restait à ses côtés et qu'il ne lui faisait pas de mal, est-ce que ça le dérangerait vraiment ? Peut-être que sa partie morale le réprouverait mais il ne pourrait pas s'empêcher de l'aimer quand même. Ils allaient peut-être devenir un couple tueur sanguinaire ? De toute façon, il avait déjà les yeux bleus alors pour ce que ça changera...

- Oh mais j'y compte bien !

Répondit-il malicieusement à Theo, un sourire plein de mystère sur les lèvres. Allait-il l'emmener dans une chocolaterie ? Dans un Backroom ? Ou même à une soirée BDSM ? Vous ne le découvrirez pas tout de suite, ce sera un secret bien gardé dans un coin de la tête de ce cher Jackson. Et Dieu seul savait ce qu'il pouvait bien avoir en tête. Il était sûr à 99.9% que Theo ne se doutait pas une seule seconde d'où il pouvait l'emmener et ça l'amusait beaucoup. Il avait hâte de voir sa réaction.

Il s'attarda un peu dans leur échange affectif, il aurait même continué un peu mais il fallait qu'il y aille tant qu'il en avait encore le courage, sinon il allait finir par trouver une excuse pour faire demi-tour et fuir. Il n'était pas vraiment sûr de ce qu'il allait trouver, ni même s'il allait trouver quelque chose, quelque part il espérait ne rien trouver du tout... ça le rassurerait. Il saurait alors qu'il s'est juste fais des films tout seul et qu'il n'y avait absolument rien qui clochait avec sa famille, juste lui, et un accident arrivé au mauvais moment.

Sa main dans la sienne il s'était avancé vers sa maison, le cœur au bord des lèvres. Il allait enfin savoir la vérité et ça l'effrayait, bien sûr. Il avait beau vouloir en savoir plus sur ce qui aurait dû être sa famille, est-ce qu'il était réellement prêt à faire face à ces vérités ? Il ne le savait pas encore. Et lorsqu'il se retrouva le cul par terre, il en était encore moins sûr.

Son regard perdu tomba sur la barrière de sorbier, il cligna des yeux encore sous le choc. Qu'est-ce que ça signifiait ? Pourquoi diable y avait-il une barrière de sorbier autour de SA maison ? Il n'était pas censé y en avoir ! Ses parents n'étaient pas censé connaître le surnaturel et toute ces choses ! Au fond... qu'est-ce qu'il en savait ? Il allait peut-être découvrir que ses parents étaient en fait des chasseurs, au moins ça expliquerait qu'ils se soient fais tuer. Peut-être même pas des Hale, qu'est-ce qu'il en savait... mais c'était la seule famille de loup-garou qui vivait là depuis des années. Les autres meutes bougeaient régulièrement de territoire, justement pour fuir les chasseurs.

Avant qu'il ait le temps de réagir, Theo vint le relever et l’épousseta comme un parent le ferait avec son enfant. Ça avait quelque chose d'attendrissant. Et faisant écho à ses pensées, il lui indiqua que quelque chose n'était pas net. Ainsi, il n'était plus le seul à se dire que quelque chose puait. Bon, il y avait plus ou moins toujours quelque chose qui clochait dans cette ville pleine de surnaturelle, mais celle là attendait depuis presque deux décennies qu'on la déterre. Elle avait eu le temps de fermenter. Il voulut l'arrêter quand il le vit s'approcher de la barrière.

- Att-...

Il s'arrêta en voyant que Theo avait ni plus ni moins que cassé la barrière comme... comme un humain l'aurait fais, en fait. Jackson en resta bouche-bée. De tous les êtres surnaturel qu'il avait connu, c'était la première fois qu'il voyait ça. La barrière arrêtait même les Kanima et Theo... ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Quel était donc ce maléfice ?

- J'étais pas au courant que le sorbier te faisait rien !

S'exclama-t-il surpris par cette nouvelle, c'était pour lui comme un pouvoir qui venait s'ajouter à ceux de Theo qu'il trouvait déjà pas mal armé. Il était content aussi d'en savoir un peu plus sur celui qu'il aimait, il avait bien fais de l'emmener avec lui. Il se serait retrouvé comme un con bloqué devant la maison sinon. Il se souvint ce que Theo lui avait dis à son sujet, qu'il était autre chose, et de ce qu'il avait compris, il était une expérience. C'est pour ça que le sorbier ne lui faisait rien ?

Il ne put retenir un sourire en le voyant agir ainsi, il avait envie de l'embrasser et de le bloquer contre la porte pour le déshabiller et... pas le moment. Ce n'était pas le moment de penser à ce genre de choses même si Theo devenait de plus en plus attirant ses yeux. Il s'approcha doucement de lui et embrassa tendrement sa joue.

- Merci. T'es mon sauveur.

Il reprit sa main dans la sienne pour s'avancer dans la maison. Malgré la poussière on pouvait voir que les gens qui avaient habité ici ne manquaient pas d'argent. En dehors de ça, elle semblait des plus banale. Pourtant, en tant que loup-garou il pouvait sentir plusieurs choses, notamment une odeur qu'il trouva étrange. C'était comme une odeur chimique qu'il n'arrivait pas à définir. Elle ressemblait un peu à celle de Theo mais plus forte et n'avait rien d'humaine. Il suivit l'odeur et trouva la porte de la cave. Il prit une inspiration, serrant un peu plus la main de son cher et tendre avant de l'ouvrir...

Et trouver ce qui semblait être un laboratoire.



Merci Stiles <3
Jackson Whittemore
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Race: Loup-garou - oméga
oméga
oméga
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Jeu 1 Fév - 11:13
Est ce que tu m'aimes
Jackson tentant de l'empêcher de s'approcher du sorbier fut une chose qui aurait presque put le faire sourire en temps normal. Mais rien dans leur situation actuelle ne se prétait à ce genre de choses, au contraire. Ils venaient de trouver cette maison, et son petit ami venait de se faire projeter en arrière. Rien de drôle la dedans et surtout le fait que cet endroit ait été protégé des être surnaturels ne promettait rien de bon, bien au contraire. Par contre il se retourna vers son blond qui le fixait ébahi une fois qu'il eut brisé la ligne de poudre. Le loup allait bien vite devoir découvrir qu'il était plein de mystères, et puis il fallait bien avouer que ce genre d'information aurait été compliqué à intégrer à une conversation lambda. Il se contenta d'un petit clin d’œil accompagné d'un sourire espiègle avant de rétorquer.

-Un bon magicien ne dévoile jamais ces secrets. Mais oui, ça ne me fait rien. Je reste humain malgré les atours de la vilaine bestiole. C'est un de mes petits avantages, comme la transformation complète.

Il rougit un peu en sentant les lèvres de Jackson toucher sa joue, mais décida de ne pas y faire attention. Peut être que s'il faisait comme si cela n'arrivait pas, son blond ne s'en rendrait-il pas compte. Il posa brièvement ses lèvres sur les siennes, répondant silencieusement à ce remerciement qui n'avait pas de raison d'être à ses yeux. Puis il serra doucement la main du loup quand elle vint rejoindre la sienne avant de le suivre dans la maison non sans oublier de refermer la porte derrière eux. A peine eurent-il pénétré dans cette maison que son odorat lui fit comprendre que quelque chose d'anormal se tramait entre ces murs. Jackson dut se douter lui aussi de ce soucis, car il l'entraîna sans perdre de temps dans la cave, se dirigeant dans la direction ou l'odeur semblait prendre sa source. Une senteur qu'il ne connaissait que trop bien. La sienne, ou un truc semblant s'en approcher. Celle des chimères. L'ouverture de la cave ne fit que confirmer ses soupçons. Un laboratoire prennait place devant leurs yeux ébahis.

Ses yeux s'illuminèrent alors qu'il se dirigeait comme mué par un automatisme vers un des postes de travail situés devant eux. Il lança un regard à Jackson avant de se mettre a regarder ce qui se trouvait sous ses yeux. Des feuilles couvertes d'une écriture noire et serrée. Des notes et ce qui semblait être des rapports sur des expériences passées. Puis il s'approcha d'une étagère, prenant un des bocaux situés sur celle-ci entre ses mains, le portant devant son visage pour mieux en observer le contenu, qui se révéla être un embryon conservé dans une sorte de liquide vert presque fluorescent. Il reposa le récipient dans un geste rageur avant d'en prendre un autre en main, tentant de découvrir ce qu'il renfermait.

-Tu avais raison d'avoir des doutes. Je connais tout ça, j'ai passé presque neuf ans au milieu de truc de ce genre. C'est tout sauf bon, et si tu veux mon avis tes parents étaient des tueurs en puissance. Cherche dans les notes, moi je regarde si on à là un truc vraiment alarmant ou non. Parce que ça plus tout le reste ça me semble vraiment trop gros pour y croire, les Docteurs avaient un but précis et je ne vois pas ce qu'ils seraient venus faire ici dans une maison de bourgeois... C'est vraiment pas le genre de la maison.

Et il savait de quoi il parlait, la fabrication de chimère c'était plus une chose qu'on pratiquait en douce, dans les souterrains que dans une belle maison du quartier résidentiel. Rien ne collait dans cette histoire, tout semblait trop.


T'as le temps d'en sauver au moins un

   (c) crackle bones
Théo Raeken
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 18
Métier: Libraire à mi-temps et psychopathe (ex bien sur) en cours d'intégration à la société
Race: Chimère - Loup-garou/Coyote-garou
Chimère
Chimère
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Jeu 1 Fév - 14:16

Jackson Whittemore

ft. Theo Raeken

「 Est-ce que tu m'aimes ? 」
Jackson avait vu son petit ami rougir mais décida de ne pas l'embêter avec ça. Ce n'était vraiment pas le moment.

Lorsqu'il était entré dans sa maison accompagné de Theo, il avait un très mauvais pressentiment, pourtant ce qu'il découvrit dépassait largement tout ce à quoi il s'attendait.

Il observait cette cave comme s'il était dans un autre monde et qu'il ne comprenait pas comment il était arrivé là. Ce n'était pas possible... ce n'était pas réel...

Jackson regarda Theo s'avancer un peu plus et commencer à toucher à tout, visiblement dans son élément. Lui ne comprenait pas ce qu'il se passait. C'est comme si son corps était soudainement sur pilote automatique mais son esprit était ailleurs, flottant en cherchant des réponses à ses questions.

Le sorbier autour de la maison. Theo qui peut franchir la barrière. L'odeur dans la maison, ressemblant à celle de Theo. Un laboratoire au sous sol, que Theo n'avait pas plus que ça l'air surpris de le trouver. Il ne savait pas ce qu'il se passait, ou ce qu'il s'était passé ici, mais d'une façon ou d'une autre... ne serait-ce pas lié à Theo ? Ça ne pouvait pas être le fruit du hasard...

Il eut un haut le cœur, les choses présentes ici le rendait mal à l'aise, cette pièce l'oppressait. Il fallait qu'il sorte de là. Il commença par faire un pas en arrière, n'ayant visiblement pas écouté Theo plus que ça.

- Hm, je... je te laisse la pièce ici... je vais voir ailleurs.

Il fit demi-tour sans un mot de plus et retrouva de l'air une fois sorti de cette cave. Cet enfer, ce cauchemar, ce... mais merde, c'était quoi ce bordel ! Ces parents étaient des bourgeois pas des scientifiques ! Il le saurait quand même ! Quoique...

Il se frotta doucement les yeux en poussant un soupir. Il se sentait fatigué, même si ce n'était pas vraiment possible. Trop de choses se bousculaient dans sa tête, trop de choses... tout le temps, depuis plus de deux ans. Il était revenu ici, comme appelé par quelque chose, et c'était pour découvrir ça ? Est-ce que ça en valait franchement la peine ? Il ne savait pas. Il ne savait plus.

Il déambula dans la maison, laissant Theo se débrouiller avec ce qui semblait lui être habituel. Déplaçant la poussière simplement avec ses pas. Il trouva les escaliers qu'il grimpa, trouvant rapidement ce qui semblait être la chambre... de ses parents ? Les mêmes personnes qui ont un laboratoire souterrains ? Magnifique.

L'armoire était resté grande ouverte et il n'y avait plus rien à l'intérieur. Ils semblaient être parti précipitamment... pourquoi ? Est-ce qu'ils fuyaient quelque chose ? Ce quelque chose qui les avait tués peut-être ? Et dire que c'était ici qu'il aurait dû vivre, il était venu pour des réponses et il se posait encore plus de questions à présent.

Il retourna le lit mais il n'y avait rien. L’armoire était vide. Il ne restait plus que la petite commode dans la chambre. Il soupira, doutant d'y trouver quelque chose mais y jeta un coup d’œil. Il fronça les sourcils en observant un petit carnet à l'intérieur. Il le prit et le dépoussiéra avant d'ouvrir la premiére page.

Journal de Margarett Miller


Sa mère biologique.



Merci Stiles <3
Jackson Whittemore
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Race: Loup-garou - oméga
oméga
oméga
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Mer 7 Fév - 15:19
Est ce que tu m'aimes
Tellement plongé dans les documents qu'il avait sous les yeux, il ne releva même pas la tête en entendant Jackson lui dire qu'il lui laissait cette pièce. Il se sentait bien ici, presque dans son élément.  Tout ce qu'il voulait savoir à présent c'était à quoi servait cet endroit, et c'était la raison pour laquelle il venait de s'asseoir dans un coin de la pièce, à même le sol, un tas de feuilles et petits cahiers dans les mains. Il retrouva le sourire au fur et à mesure de ses recherches, découvrant que tout ceci n'avait finalement aucun rapport avec le surnaturel. Eh effet les recherches ici présente avaient juste l'air de toucher les problèmes de fécondité, et les possibles rapports entre ceux-ci et des perturbateurs endocriniens présents dans un pesticide utilisé dans les parages.

Rien d'effrayant, ou d'alarmant. En tout cas, rien de dangereux les concernant lui et Jackson. Il se plongea dans ces notes rédigées d'une écriture serrée, souriant en lisant les déductions parfois tout à fait improbable qu'elles recelaient. Il se sentait bien dans cet endroit qui le terrifiait il y à encore quelques minutes. Il ne sut pas réellement combien de temps il passa ainsi, tournant les pages les unes après les autres. Mais au bout d'un moment il réagit enfin, il n'était pas là pour cela. Ce n'était pas pour trouver toutes ces choses qu'il était venu dans cette grande maison bourgeoise. Non il était venu ici pour accompagner Jackson, l'aider à trouver des réponses à ses questions. Il aurait certainement d'autres occasion pour revenir dans cet endroit et peut être se servir à son tour du matériel qui emplissait cette cave.

Il se releva, époussetant la saleté qui s'était collée à son jean avant de reposer les documents qu'il avait en main sur un des plans de travail de ce laboratoire. Il sortit de la cave, prenant soin de bien refermer la porte derrière lui avant de partir à la recherche de son blond.

-Jackson tu es ou ?

Face à une réponse qui se faisait attendre, il se laissa finalement guider par son instinct, cherchant l'odeur de son loup à travers la maison. Il trouva rapidement un escalier et grimpa les marches en quelques seconde, ne prenant pas le temps de chercher a être discret. Après tout il avait promit à Jackson de l'accompagner et de le soutenir, et il l'avait déjà abandonné trop longtemps, tout obnubilé qu'il l'avait été par ces découvertes. Il entra dans une pièce, apercevant son blond au milieu de celle-ci droit comme la justice, les mains crispées sur un petit carnet. Il l'approcha, cherchant a faire le moins de bruits possible, avant de venir déposer ses lèvres sur la naissance de sa nuque.

-Le labo est tout ce qu'il y a de plus classique. Pas d'inquiétudes a avoir à ce sujet. Désolé d'avoir été si long.

Il déposa de nouveau baiser dans le dos de son blond, laissant ses lèvres parcourir la ligne de ses omoplates avant de continuer.

-Et toi tu as du nouveau de ton côté ?

Il posait cette question, mais la façon dont les phalanges du loup blanchissaient alors qu'il tenait ce qui semblait être un journal intime ne laissait pas trop de place à l'imagination. Il espérait juste que cette chose donnerait à Jackson les informations qu'ils étaient venus chercher, et que tout ceci ne serait pas trop traumatisant pour ce dernier. Il avait suffisamment souffert jusqu'à ce jour, il ne méritait rien d'autre qu'un peu de répit et de bonheur à présent.


T'as le temps d'en sauver au moins un

   (c) crackle bones
Théo Raeken
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 18
Métier: Libraire à mi-temps et psychopathe (ex bien sur) en cours d'intégration à la société
Race: Chimère - Loup-garou/Coyote-garou
Chimère
Chimère
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Mer 7 Fév - 17:13

Jackson Whittemore

ft. Theo Raeken

「 Est-ce que tu m'aimes ? 」
De toutes les choses que Jackson avait imaginé sur ses parents, ou sa mère, qu'ils soient des scientifique ne faisait pas parti des projets qu'il avait créé pour eux, dans sa tête. C'est toujours un peu difficile de se créer une image de gens qu'on ne connait absolument pas. Il savait qu'il était leur fils et qu'ils étaient riche, c'est tout. Pour lui c'était des gens plus que banals, des avocats ou ce genre de choses, des employés de bureau mais avec un bon statut... Oui, il s'en était inventé des plans, mais jamais il n'avait imaginé ça une seule seconde.

Comment des scientifique pouvaient produire une telle perfection de beauté ? Ça lui coupait le sifflet.

Il commença à lire ce journal, l'écriture était penchée, serrée, et il avait un peu de mal à décrypter. Un peu comme une écriture de médecin. D'après ce qu'il lisait, la version se confirmait un peu plus de sa tête. Ses parents, et surtout sa mère, était une scientifique qui semblait faire des recherches sur les problèmes de procréations et autres. Il ne comprenait pas tout ce qui était dit mais elle ne semblait pas être méchante. Elle voulait aider le monde.

Lui, Jackson Whittemore, était né d'une mère qui voulait aider le monde. Il ne l'avait pas vu venir celle-là non plus.

Elle semblait heureuse avec son mari, Gordon Miller, mais quelque chose manquait dans sa vie, racontait-elle à travers ses mots. Un enfant, elle voulait être mère et visiblement n'arrivait pas à être enceinte. Quelque chose ne fonctionnait pas et ils n'arrivaient pas à trouver ce qui clochait. Ils ne voulaient pas non plus adopter, juste un enfant à eux...

Au moins, il n'avait pas été un enfant non-désiré, c'était déjà une bonne nouvelle. Il espérait que ça continuerait dans ce sens, souriant doucement en continuant sa lecture.

Alors qu'elle commençait à désespérer, elle remarqua des choses étranges à Beacon Hills. Si tout le monde donnait des raisons plutôt flou à ce qu'il se passait, elle n'était pas tout le monde et avait mené sa petite enquête, par acquis de conscience. Il semblait que tous les éléments menaient à une seule et même famille. Hale.

Tiens, voilà quelque chose qu'il connaissait.

Elle découvrit qu'ils avaient des pouvoirs dépassant l'entendement et elle espérait que ça l'aiderait à concevoir un enfant.

Bien sûr, ça paraissait logique.

Elle décida de harponner un membre assez jeune de la famille et facile d’accès, elle n'eut pas beaucoup de mal à le mettre dans un lit pour coucher avec, d'après ce qu'elle racontait. Un dénommé Peter Hale.

Pardon ?

Quelques jours plus tard, elle annonça à son mari qu'elle était enceinte.

Quoi ?
Enceinte. De Peter Hale.

Jackson relit ces phrases en boucle, comme s'il cherchait une autre conclusion à travers les lignes, n'importe laquelle, juste... autre chose. Laissant Theo s'approcher et l'embrasser sans bouger. Il pouvait le laisser aisément entrer dans son espace de confort, il en faisait parti. Il ne lui répondit pas tout de suite.

- Bordel de merde...

Soupira-t-il en se redressant, fermant le journal, encore sous le choc de ce qu'il venait d'apprendre. Pas sûr de pouvoir y croire, même, c'était tellement... inattendu. Il regarda Theo, cherchant ses mots.

- Je crois que mon père est vivant...



Merci Stiles <3
Jackson Whittemore
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Race: Loup-garou - oméga
oméga
oméga
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Lun 12 Fév - 14:27
Est ce que tu m'aimes
Il grimaça en entendant Jackson jurer, puis il le vit refermer brutalement le petit carnet et lorsque son regard croisa le sien il comprit bien vite que quelque chose venait de se passer. Mais jamais il ne se serait attendu à ce qu'une bombe pareille éclate. Il n'eut même pas de doute sur la véracité de cette information, le blond avait une mine bien trop grave collée au visage pour que ce ne soit qu'un malentendu. Alors il fit ce qui lui semblait le plus logique en cet instant. Il récupéra le journal des mains de son loup, avant de le feuilleter cherchant ce qui pouvait lui faire penser une chose pareille. Il marmonna juste quelques mots, pour Jackson se voulant rassurant au possible.

-Si c'est le cas c'est juste du positif pour toi.  Et là au moins tu pourras connaître tes origines, réellement.

Ses yeux cherchaient l'information dans le carnet, puis il se stoppa en lisant quelques mots en rapport avec une grossesse qui n'arrivait pas. Cela expliquait peut être les recherches faites par la mère de Jackson. La suite le fit s'asseoir, alors qu'il était presque passionné par l'histoire de cette femme qui n'avait pas hésité a tromper son mari pour avoir ce qu'elle voulait. Hale ce nom lui disait quelque chose.

Oui, bien sur, c'était le nom du loup qui était passé à la librairie pour trouver des informations sur la magie et les maladies. Il acheva sa pensée en parlant à voix haute, sans vraiment s'en rendre compte.

-Hale... Comme Derek Hale ?

Il avait l'impression que tout était lié de près ou de loin dans cette fichue ville, se demandant presque s'il ne se trouvaient pas dans un jeu télévisuel façon Truman Show. Ou une série télé à l'américaine, le genre de truc a succès ou les ennuis tombaient sans cesse sur la tête des protagonistes.... McCall était Buffy, et cette ville son Sunnydale.

Il tourna la page, cherchant toujours plus d'informations, et surtout il fallait bien l'avouer, le nom de l'homme qui se trouvait être le père de son loup. En espérant que ce dernier ait un caractère bien éloigné de celui de Derek. La place du mec menaçant pour se sentir bien était déjà prise, et il comptait bien ne pas laisser son rôle aussi facilement. Mais quand il trouva enfin de nom de l'homme son cœur fit un bond. Ce nom, il fallait que ce soit un autre que celui qu'il connaissait, même si sa logique lui soufflait qu'il ne devait pas y avoir dix loups de ce nom dans cette ville, et surtout pas dans cette tranche d'âge.

-Pe... Peter c'est pas cet homme chez qui tu vis ?

Son cœur battait la chamade à cette idée, ne se voyant pas finir avec un beau père qui le regardait comme s'il n'était qu'une proie. Pas un type qui savait déjà tout de sa relation avec Jackson et qui avait tenté de le cuisiner et de lui faire du chantage avec un gâteau au chocolat. Pas quelqu'un qui savait pour la morsure, et qui avait tenté de le manipuler, réussissant presque son coup. Il se passa la langue sur les lèvres, ne se rendant même pas compte qu'il avait blêmit durant sa petite réflexion.

-C'est une bonne chose pour toi, il m'a l'air d'être un type bien.

Il se maîtrisa du mieux qu'il le pouvait, alors que dans sa tête une chanson affreuse tournait en boucle. Chanson composée de très peu de mots. " AU SECOURS THEODORE VA MOURIR"


T'as le temps d'en sauver au moins un

   (c) crackle bones
Théo Raeken
avatar

Wolfie
Âge du Personnage: 18
Métier: Libraire à mi-temps et psychopathe (ex bien sur) en cours d'intégration à la société
Race: Chimère - Loup-garou/Coyote-garou
Chimère
Chimère
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ] Lun 12 Fév - 17:25

Jackson Whittemore

ft. Theo Raeken

「 Est-ce que tu m'aimes ? 」
Heureusement Jackson avait Theo pour le soutenir dans ce moment difficile.
Heureusement.
Parce qu'apparemment, pour son petit ami, c'était positif.

Positif mon cul oui ! Peut-être dans d'autres circonstances, dans une autre univers, quelque part où son père ne serait surtout pas Peter Hale, merde ! Il était atterré. Comment cela pouvait être possible ? Ça devait être un rêve. Un foutu rêve. Ou un cauchemar plutôt. Il se pinça le bras en espérant se réveiller dans le lit de sa chambre, chez le dénommé Peter justement.

Mais non, rien.

Simplement Theo, devant lui, ayant pris le journal et le feuilletant rapidement, réalisant à son tour l'étendu du désastre. Il lisait et connectait les infos entre elle, comme il venait juste de le faire à l'instant. Mais qui sait, peut-être que lui aurait une autre conclusion ?

Jackson se contenta d'acquiescer quand il parla des Hale.

Derek Hale... et dire que c'était son cousin. Il ne l'avait pas vu venir celle là ! Comment il allait réagir à cela ? Est-ce qu'il serait un peu content au moins ? Est-ce qu'il grognerait d'un air aigri en répondant qu'il s'en fout comme de sa premiére chemise ? Ou alors... il n'en savait rien. Il ne savait plus.

Il soupira doucement, se passant la main dans ses cheveux en se demandant comment sa vie pouvait être un bordel pareil.

Il n'aurait jamais dû se mêler à tout ça et demander la morsure, il était le capitaine de Lacrosse et du club de natation, il était adulé, aimé de sa petite bande de pote, il avait Lydia et même s'il se donnait à fond pour plaire à ses parents, au moins c'était une petite vie calme. Pas comme ces deux dernières années.

- Ouais...

Soupira-t-il quand Theo lui demanda si c'était l'homme avec lequel il vivait. Attendez une minute... il fronça les sourcils.

- Mais comment tu le sais ?

Peter n'aimait pas les intrus, n'aimait pas les gens en fait, et il lui avait promis de ne jamais ramener personne et surtout de ne parler à personne du fait qu'il vivait avec lui. Voilà pourquoi il était certain de ne pas l'avoir fais. Peter lui faisait toujours peur, même si leur relation s'était amélioré, il n'aurait absolument rien fais pour le contrarier. En plus, Peter ne lui en avait pas parlé non plus...

Puis, Jackson faillit s'étouffer en l'entendant.

- Un type bien ?!

Il avait les yeux écarquillés comme s'il le prenait pour un fou. C'était probablement le cas à cet instant, en fait.

- C'est cet andouille qui a mordu McCall, après quoi il a pratiquement tenté de me tuer, finalement il a demandé à Derek de le faire, je ne sais comment j'en suis sorti indemne. Ensuite, il est mort, Derek est devenu l'alpha et m'a mordu, bien que je pense qu'il essayait surtout de me tuer, en tout cas tu connais la suite, je suis devenu un Kanima. Peter a manipulé Lydia pour revenir à la vie, et ensuite lui et Derek m'ont tué. Pas de chance pour eux, je suis revenu à la vie en mode loup-garou... tu trouves vraiment qu'il a l'air sympa ?

Le seul truc sympa qu'avait pu faire ce mec c'était l'accueillir chez lui, et ce n'était certainement pas par bonté d'âme.



Merci Stiles <3
Jackson Whittemore
avatar

Wolfie
Âge du Personnage:
Métier:
Race: Loup-garou - oméga
oméga
oméga
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Est-ce que tu m'aimes - Suite [ PV Theo ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Tu m'aimes ? Tant mieux. Tu ne m'aimes pas, moi non plus.
» urgent caniche de 12ans à placer suite décés ADOPTE
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» Pas de suite pour Spirit of the Sun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf's Revenge :: Beacon Hills :: La Ville :: Quartiers résidentiels :: Maison Whittemore-
Sauter vers: